1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Goldman Sachs poursuivi par le fonds IPIC dans le dossier 1MDB
Reuters21/11/2018 à 19:05

 (Actualisé avec réaction de Goldman Sachs)
    DUBAI, 21 novembre (Reuters) - International Petroleum
Investment Co (IPIC), fonds d'investissement de l'émirat d'Abou
Dhabi, poursuit en justice la banque américaine Goldman Sachs
 GS.N  et d'autres parties pour recouvrer des pertes subies à
cause du scandale du fonds souverain malaisien 1MDB.
    Dans un communiqué publié mercredi, IPIC précise qu'il a
déposé sa plainte à New York car il estime que Goldman Sachs et
ces autres parties "ont joué un rôle central dans une démarche
de longue date visant à corrompre d'anciens dirigeants d'IPIC et
de sa filiale Aabar Investments, et ont induit en erreur IPIC et
Aabar".
    "Nous sommes en train d'évaluer les détails de ces
allégations et nous entendons les contester vigoureusement", a
déclaré un porte-parole de Goldman.
    Les représentants du gouvernement malaisien n'ont pu être
joints dans l'immédiat.    
    La justice américaine a récemment inculpé deux anciens
banquiers de Goldman Sachs et un financier malaisien dans
l'enquête sur le scandale du blanchiment de 4,5 milliards de
dollars (près de 4 milliards d'euros) détournés du fonds
souverain malaisien 1MDB.  
    L'ancien Premier ministre de Malaisie Najib Razak, à
l'origine de la création du fonds 1Malaysia Development Berhad
(1MDB) en 2009, a toujours nié toute implication dans ce
scandale.
    Goldman Sachs a fait savoir à plusieurs reprises qu'elle
n'avait commis aucun délit et qu'elle collaborait avec les
autorités.
    Au moins six pays, dont les Etats-Unis, la Malaisie et la
Suisse, ont enquêté sur cette affaire, qui a éclaté en 2011 et
porte sur des faits commis entre 2009 et 2014.
    

 (Stanley Carvalho, Dominique Rodriguez pour le service
français, édité par Catherine Mallebay-Vacqueur)
 

Valeurs associées

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer