Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

BANK OF AMERICA

30.26USD
+0.23% 
valeur indicative 24.58 EUR
Ouverture théorique 0.00

US0605051046 BAC

NYSE données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    30.27

  • clôture veille

    30.19

  • + haut

    30.53

  • + bas

    30.13

  • volume

    0

  • valorisation

    309 379 MUSD

  • capital échangé

    0.00%

  • dernier échange

    20.04.18 / 22:00:00

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • Éligibilité

    -

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter BANK OF AMERICA à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter BANK OF AMERICA à mes listes

    Fermer

Goldman-Le bénéfice, porté par le trading, bondit de 58%

Reuters18/10/2016 à 18:11
 (Actualisé avec des précisions, cours de Bourse) 
    par Olivia Oran et Sruthi Shankar 
    18 octobre (Reuters) - Goldman Sachs Group  GS.N  a annoncé 
mardi un bénéfice en hausse plus forte que prévu, de 57,9%, au 
titre du troisième trimestre, porté par un bond en avant des 
revenus du trading sur les marchés des obligations, des changes 
et des matières premières. 
    La banque de Wall Street est en outre parvenue à maîtriser 
ses dépenses, ce qui a également contribué à une "solide 
performance", suivant les propres termes du directeur général 
Lloyd Blankfein. 
    Son bénéfice net, part du groupe, ressort à 2,10 milliards 
de dollars (1,91 milliard d'euros) contre 1,33 milliard un an 
auparavant, soit 4,88 dollars par action contre 2,90 dollars, 
une augmentation qui s'explique aussi par le rachat de quelque 
22 millions d'actions durant la période. 
    Les analystes attendaient un bénéfice par action de 3,82 
dollars, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.  
    Le bénéfice de la banque affiche ainsi sa deuxième hausse 
trimestrielle d'affilée, après quatre trimestres de recul. 
    L'action de la cinquième banque américaine par l'actif 
s'adjuge 1,7% à 171,92 dollars dans les premiers échanges, après 
avoir perdu 6,2% depuis le début de l'année. 
    Goldman Sachs est traditionnellement plus active sur le 
marché obligataire que ses paire, ce qui l'a aidé à grossir ses 
profits durant la récession de 2007-2009 mais les réformes 
réglementaires imposées depuis lors ont freiné cette activité. 
    Confrontée comme tout le secteur à un durcissement des 
règles de solvabilité à la suite de la crise financière 
mondiale, elle a engagé cette année un programme de réduction 
des dépenses annuelles de 700 millions de dollars.    
    De fait, les charges d'exploitation n'ont augmenté que de 
10% au troisième trimestre, tandis que les produits ont 
progressé de 19%. Les effectifs sont en baisse de 5% par rapport 
au troisième trimestre 2015.      
    Les revenus tirés du trading d'obligations, de matières 
premières et de changes (FICC) ont bondi de 34% à 1,96 milliard 
de dollars, représentant la plus grosse contribution au produit 
net bancaire, lequel ressort en hausse de 19% à 8,17 milliards 
de dollars, alors que les analystes attendaient 7,42 milliards. 
    Globalement, le revenu du trading de la banque a augmenté de 
16,7% à 3,75 milliards de dollars au troisième trimestre. 
    L'augmentation des revenus tirés du trading, dopés par le 
vote inattendu en faveur d'une sortie du Royaume-Uni de l'Union 
européenne et par l'incertitude sur les politiques monétaires 
aux Etats-Unis et ailleurs, était déjà un fait notable des 
résultats trimestriels publiés ces jours-ci par JPMorgan Chase 
 JPM.N , Citigroup  C.N  et Bank of America  BAC.N .          
    Morgan Stanley  MS.N , la grande rivale de Goldman Sachs, 
publie ses comptes mercredi, bouclant une saison des résultats 
meilleure que prévu pour les banques américaines. 
    Le rendement annualisé moyen des fonds propres (ROE), qui 
mesure la capacité à utiliser l'argent des actionnaires pour 
générer des profits, est ressorti à 11,2% sur le trimestre et à 
8,7% sur les neufs premiers mois de 2016. Un ROE d'au moins 10% 
est souvent jugé nécessaire pour couvrir le coût du capital. 
    Goldman Sachs privilégie depuis quelques années un modèle 
moins axé sur le trading et plus sur des pôles dont les revenus 
sont jugés plus stables, comme la gestion de placements ou 
encore, à présent, le crédit à la consommation, via la 
plate-forme en ligne Marcus lancée la semaine dernière.  
    Le revenu de la banque d'investissement (conseil en fusions 
et acquisitions (M&A) et prise en charge des opérations de 
placement de titres) a baissé de 1,2% à 1,54 milliard de 
dollars. 
    La banque a fait mieux que les autres dans son activité de 
conseil en M&A, mais moins bien que JPMorgan sur les opérations 
d'émissions de titres, selon les données de Thomson Reuters. 
    Les opérations pour compte propre ont elles dégagé des 
revenus plus que doublés à 1,4 milliard de dollars, profitant 
des valorisations boursières élevées. 
    Les provisions nettes pour frais de justice ont diminué à 46 
millions de dollars contre 416 millions. 
 
 (Wilfrid Exbrayat et Juliette Rouillon pour le service 
français) 
 

Valeurs associées


Mes listes

valeur

dernier

var.

15.96 +2.97%
4.406 -0.92%
5.05 -1.37%
6.5 +1.56%
229.65 +0.14%
2.21 0.00%
2179.33 +0.05%
1.276 -0.16%
18.53 0.00%
0.495 0.00%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.