Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

S&P 500 INDEX

2 461.43Pts
-0.15% 
Ouverture théorique 0

US78378X1072 SP500

Index Ex données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    2 462.25

  • clôture veille

    2 465.10

  • + haut

    2 467.11

  • + bas

    2 459.40

  • +haut 12 derniers mois

    2 467.11

  • +bas 12 derniers mois

    1 737.92

  • volume

    1 995 680 904

  • dernier échange

    08.09.17 / 22:20:01

  • + Alerte

  • + Liste

    Ajouter S&P 500 INDEX à mes listes

    Fermer

GM et Ford voient leurs prix de vente monter aux USA

Reuters01/07/2015 à 19:07

(Actualisé avec autres constructeurs) par Bernie Woodall DETROIT, 1er juillet (Reuters) - La forte demande pour les SUV et les camionnettes en juin a permis à General Motors GM.N et Ford F.N d'augmenter leurs prix sur ces véhicules et de compenser ainsi le ralentissement du marché des berlines. GM et Ford ont tous deux annoncé mercredi que la progression du prix de vente moyen de leurs véhicules, notamment des camionnettes et des SUV, avait été plus rapide que la croissance des volumes de ventes, elle-mêmes inférieures aux attentes de Wall Street. Ford a par exemple fait état d'une augmentation de 8% du prix de vente des modèles de sa série F, soit 3.600 dollars, alors que les ventes de ce véhicule se sont contractées de 8,9% en volume. Les ventes globales d'automobiles aux Etats-Unis, qui donnent souvent un bon aperçu de ce qu'ont été les dépenses de consommation un mois donné, devraient atteindre environ 1,5 million d'unités et afficher une hausse de 4% par rapport à juin 2014, prédit Ford. Les ventes de GM ont reculé de 3% le mois dernier, aussi bien dans le segment des petites voitures que des SUV, ce qui reflète la contraction attendue dans le domaine des flottes commerciales, selon le constructeur. Il a néanmoins fait état d'une hausse de quasiment 1.000 dollars du prix de vente moyen de ses véhicules sur un an. L'action GM perd 1,7% à 32,77 dollars vers 16h00 GMT et repasse ainsi sous son cours d'introduction de novembre 2010. Le titre Ford cède de son côté 1,13% à 14,84 dollars alors que le Standard & Poor's-500 .SPX avance de 0,44%. FIAT CHRYSLER PORTÉ PAR JEEP La fédération américaine des concessionnaires automobiles a relevé cette semaine sa prévision de ventes pour l'année 2015, de 16,9 millions de véhicules à 17,2 millions. Il s'agirait alors de la sixième année consécutive de progression du marché depuis la crise économique de la fin des années 2000. Les ventes de Ford n'ont augmenté que de 2% le mois dernier, les SUV réalisant 10% de mieux mais les automobiles 3,5% de moins. Ford a cependant dégagé la plus forte hausse du marché sur le prix de vente moyen de ses véhicules, selon le consultant Kelley Blue Book. Ce dernier observe que le prix de vente moyen d'un nouveau véhicule a augmenté de 2,5% en juin aux Etats-Unis, par rapport à juin 2014, à 33.340 dollars. Pour Ford, la hausse de ce prix de vente moyen est de 6,6%. Toyota 7203.T , numéro trois du marché américain, a vu ses ventes progresser de 4% sur un an en juin à près de 210.000 véhicules, ce qui est à peu près conforme aux attentes des analystes. Honda 7267.T a enregistré une hausse du même ordre, à environ 134.000 unités. La progression a été nettement plus forte pour Nissan 7201.T (13%) en raison notamment du bond de 54% des ventes de son petit SUV Rogue. De son côté, Fiat Chrysler Automobiles FCHA.MI FCAU.N a réalisé une croissance des ventes de 8% en juin, grâce à l'engouement persistant que suscite sa marque Jeep, dont les ventes se sont envolées de 25%. Les ventes de la marque Chrysler ont bondi de 28%, la berline Chrysler 200 réalisant 153% de croissance commerciale, à 18.560 véhicules. Selon des données industrielles dont Reuters a pris connaissance, une bonne partie des Chrysler 200 ont été vendues à des agences de location au premier semestre. (Wilfrid Exbrayat et Bertrand Boucey pour le service français)

Valeurs associées

-0.15%
+0.14%
-0.91%
-0.76%
-0.07%
0.00%
+0.19%
+0.18%
+0.46%
-0.97%
-0.07%
-0.12%
-0.30%
0.00%
-0.23%
+0.33%
-0.35%
0.00%
-99.35%
-0.11%
+0.70%
+0.07%
+0.04%
0.00%
Afficher toutes les valeurs associées Réduire

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.