Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

EXOR

62.740EUR
-1.16% 
Ouverture théorique 53.100

NL0012059018 EXO

MIL données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    0.000

  • clôture veille

    63.478

  • + haut

    64.500

  • + bas

    62.640

  • volume

    154 785

  • valorisation

    15 120 MEUR

  • capital échangé

    0.06%

  • dernier échange

    24.05.18 / 15:59:17

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.000

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.000

  • Éligibilité

    Non éligible Boursorama

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter EXOR à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter EXOR à mes listes

    Fermer

GM et FCA mobilisent des banquiers sur le projet de fusion

Reuters18/06/2015 à 11:19

par Pamela Barbaglia, Agnieszka Flak et Joseph White LONDRES/MILAN/DETROIT, 18 juin (Reuters) - General Motors GM.N et Fiat Chrysler Automobiles (FCA) FCHA.MI se sont tournés vers des banques conseils sur fond de blocage d'un projet de fusion que FCA veut imposer à son concurrent, ont dit des sources proches du dossier. GM est conseillé par Goldman Sachs GM.N tandis que FCA travaille avec UBS UBSG.VX , ont dit plusieurs sources, l'une d'entre elles ajoutant que Morgan Stanley intervient aussi pour le compte de GM. L'action FCA est en net recul jeudi à la Bourse de Milan, cédant 2,15% à 13,22 euros vers 08h45 GMT. Le conseil d'administration de GM a rejeté une proposition de fusion de FCA et la directrice générale du constructeur américain Marry Bara a dit la semaine dernière qu'un rapprochement ne présentait aucun intérêt à ses yeux. ID:nL5N0YV3D1 Sergio Marchionne, l'administrateur délégué de FCA, n'en continue pas moins de travailler sur un projet de fusion dont il cherche à convaincre des investisseurs de GM afin d'amener les administrateurs du constructeur à la table des négociations, ont dit les sources. GM a signé une lettre d'engagement avec Goldman Sachs cette semaine en vue de conseils sur FCA, a dit l'une des sources. Tony Cervone, premier vice-président de GM, n'a pas confirmé que Goldman Sachs ou Morgan Stanley avaient été mandatées spécialement sur le projet de fusion de FCA. Interrogé sur le sujet, il a répondu : "Il serait inconcevable que GM ne parle pas avec un certain nombre de conseils sur des activités normales de l'entreprise, mais je ne vais pas les passer en revue l'une après l'autre." Des porte-parole de FCA, Goldman Sachs et Morgan Stanley n'ont pas souhaité faire de commentaires. Goldman Sachs a conseillé Fiat sur un certain nombre d'opérations dans le passé. FCA est conseillé par UBS sur sa stratégie et la famille Agnelli, détentrice d'environ 30% du capital de FCA au travers de sa holding Exor EXOR.MI , est conseillée par Lazard, ont dit les sources. Une porte-parole d'UBS a confirmé que la banque suisse entretenait une relation continue avec FCA mais s'est refusé à tout commentaire sur le dossier GM. Lazard n'a pas souhaité faire de commentaire. Sergio Marchionne répète régulièrement que le secteur automobile a besoin d'une nouvelle phase de consolidation pour faire face aux investissements nécessaires au cours des prochaines années. MONNAIE D'ECHANGE Le projet de fusion de FCA avec GM intervient dans un contexte d'inquiétudes sur un possible retournement du marché automobile qui pèserait sur les valorisations des constructeurs. "Pour Marchionne, c'est maintenant ou jamais", a dit un banquier spécialisé sur le secteur automobile ajoutant que les valorisations étaient au plus haut. Problème de taille pour Marchionne: FCA est bien plus petit que GM, dont la capitalisation boursière atteint 57 milliards de dollars pour un chiffre d'affaires de 156 milliards (137 milliards d'euros). FCA, septième constructeur automobile mondial, n'affiche qu'une capitalisation de 20 milliards de dollars pour un chiffre d'affaires de 96 milliards d'euros l'année dernière. Il est aussi l'un des constructeurs les plus endettés avec une dette nette de 8,6 milliards d'euros. La véritable pépite de FCA est sa marque haut de gamme Ferrari que Marchionne a souvent décrit comme une "carotte phénoménale" pour attirer les investisseurs. Des sources proches de FCA ont toutefois dit que Ferrari ne ferait pas partie d'une éventuelle fusion avec GM, la famille Agnelli voulant en conserver le contrôle et procéder comme prévu à son introduction en Bourse. John Elkann, président de FCA, souhaite aussi conserver une participation minoritaire dans le groupe qui résulterait d'une fusion avec GM, ont dit les sources. L'introduction en Bourse de Ferrari devait initialement intervenir au premier semestre 2015 mais FCA l'a repoussé au moins jusqu'à la mi-octobre. FCA souhaite conserver la marque dans son giron et s'en servir comme monnaie d'échange dans d'éventuelles négociations en vue d'une fusion avec GM, ont dit des banquiers spécialistes du secteur automobile. (Marc Joanny pour le service français, édité par Juliette Rouillon)

Valeurs associées

-1.16%
+0.62%
-0.95%
-0.98%

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.