Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

GESTION-Trop tôt pour miser sur un rebond boursier durable-Cholet Dupont
Reuters08/01/2019 à 15:25

    PARIS, 8 janvier (Reuters) - Le vif rebond des marchés
boursiers depuis la dernière intervention publique du patron de
la Réserve fédérale (Fed) peut s'expliquer par un excès de
pessimisme des marchés fin décembre mais anticiper un rebond
durable des actions serait prématuré, prévient Vincent Guenzi,
directeur de la stratégie d'investissements chez Cholet Dupont.
    "Il est trop tôt pour anticiper un retour plus durable de la
hausse des actions tant que les incertitudes économiques et
géopolitiques persisteront et que la volatilité des marchés
restera importante", explique-t-il dans une note publiée mardi. 
    "Ce constat nous amène à rester encore prudents à court
terme et à ne pas augmenter dès maintenant la prise de risque en
général."
    A moyen terme, le stratège se dit néanmoins confiant sur les
placements en actions en évoquant les points positifs de ce
début d'année comme les mesures de soutien monétaire et
budgétaire en Chine, le nouveau cycle de négociations
commerciales entre Washington et Pékin et la "patience" évoquée
par la Fed en matière de resserrement de sa politique monétaire.
    "C'est la confirmation de la pause que nous attendions et
qui pourrait progressivement favoriser la reprise des actifs
risqués", estime Vincent Guenzi.
    Le stratège indique avoir "fortement" abaissé ses prévisions
pour les indices boursiers à l'horizon de la fin juin et de la
fin décembre 2019, mais le potentiel d'appréciation s'élève
encore à environ 5 % et 10% respectivement.
    Le CAC 40 est ainsi attendu à 5.000 points fin juin, puis à
5.200 points fin décembre quand le S&P 500 devrait avoisiner
2.600 points au début de l'été et 2.700 points à la fin de
l'année. 
    

 (Blandine Hénault, édité par Marc Angrand)
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer