Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

CAC 40

5 387.38Pts
+1.34% 
Ouverture théorique 5321.09

FR0003500008 PX1

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    5 330.05

  • clôture veille

    5 316.01

  • + haut

    5 389.32

  • + bas

    5 327.03

  • +haut 12 derniers mois

    5 657.44

  • +bas 12 derniers mois

    4 995.07

  • volume

    3 370

  • dernier échange

    22.06.18 / 17:50:45

  • + Alerte

    Créer une alerte sur le cours de la valeur CAC 40

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter CAC 40 à mes listes

    Fermer

Gestion-Natixis AM met en garde sur les actions et l'inflation

Reuters16/11/2011 à 15:45

* Troisième phase de repli après 2000 et 2007-gérant

* La volatilité devrait perdurer

* Les marchés émergents principale source d'inflation pour 2012

par Alexandre Boksenbaum-Granier

PARIS, 16 novembre (Reuters) - Les semaines à venir devraient encore être difficiles pour les actifs risqués, et plus particulièrement les actions, a prévenu mercredi Natixis Asset Management, mettant également en garde contre le risque inflationniste.

Les marchés financiers sont très volatils depuis le début du mois de septembre, l'indice CAC 40 .FCHI oscillant globalement entre 2.900 et 3.200 points, au gré des inquiétudes sur la croissance économique et les dettes souveraines européennes.

Cette situation devrait perdurer puisque, selon la filiale de la banque Natixis CNAT.PA , le marché devrait encore alterner entre périodes d'appétence et d'aversion aux actifs risqués.

"Il y a un manque de visibilité partout. Je suis convaincu que nous sommes sur des marchés baissiers pour les actions", a déclaré mercredi Franck Nicolas, directeur allocation globale et ALM chez Natixis AM.

"Les marchés connaissent leur troisième phase de repli après 2000 et 2007. Je crains que nous ayons à l'avenir de nouvelles vagues, la tendance n'étant pas favorable à court terme pour les actions à cause de (la crise des dettes souveraines), du 'deleveraging' et d'une possible récession économique aux Etats-Unis", a-t-il ajouté.

"CRISE DE CONFIANCE"

La remise en cause actuelle des actifs dits sans risque, comme les dettes souveraines, contraint les investisseurs à regarder vers d'autres classes d'actifs pour diversifier les portefeuilles, a ajoutant Franck Nicolas, en citant notamment les obligations d'entreprises.

"La crise actuelle est une crise de confiance, (...) tout repose sur la spéculation", a souligné le gérant, pour qui le bilan d'une banque ressemble actuellement à un portefeuille obligataire et réagit aux évolutions des taux d'intérêt.

"On ne peut pas éviter la spéculation; c'est un phénomène qui s'auto-alimente. Aujourd'hui on parle de la France mais demain, cela peut être l'Allemagne. Si on pousse les taux trop loin, l'Allemagne peut elle aussi connaître des problèmes de refinancement", a-t-il déclaré.

Alors que la situation actuelle peut inciter les Etats à tenter de résoudre une partie de leurs problèmes d'endettement en ayant recours à l'inflation, le risque inflationniste pourrait également affecter la performance des fonds et la construction de leur portefeuille, a averti le responsable de l'allocation globale de Natixis AM.

Mais à ses yeux, les risques liés à la hausse des prix dans les marchés émergents restent plus importants.

"Les marchés émergents vont constituer la principale source d'inflation pour l'année à venir. La dynamique liée à la faiblesse des coûts dans les pays émergents arrive à sa fin. Il faut faire attention lorsqu'il s'agit d'inflation importée", a déclaré Franck Nicolas.

Les actifs immobiliers, à condition d'investir à des niveaux de prix raisonnables et éviter ainsi les erreurs de 2006-2007, certaines matières premières ou devises de pays émergents pourraient permettre de protéger les portefeuilles, a-t-il toutefois tempéré.

(édité par Marc Angrand)

Valeurs associées

+1.34%
+0.73%

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.