Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Gestion-Les monétaires délaissées après la Fed et la BoJ-BAML

Reuters03/10/2016 à 06:00
 (Répétition sans changement d'une dépêche publiée vendredi) 
    PARIS, 3 octobre (Reuters) - Les investisseurs sont sortis 
des fonds monétaires sur la semaine au 28 septembre après les 
avoir privilégiés la semaine précédente dans l'attente des 
résultats des réunions de politique monétaire de la Réserve 
fédérale américaine et de la Banque du Japon, montrent des 
données publiées vendredi par Bank of America Merrill Lynch 
Global Research. 
    Les rachats nets sur les monétaires ont atteint 5,7 
milliards de dollars (5,0 milliards d'euros) après des entrées 
nettes de 15,6 milliards sur la semaine au 21 septembre.  
    Les autres catégories de fonds ont toutes enregistré des 
entrées nettes de capitaux sur la période, qu'il s'agisse des 
actions (+5,6 milliards de dollars), de l'obligataire (+9,3 
milliards) ou des fonds dédiés aux matières premières (+700 
millions de dollars).  
    Au sein des fonds actions, ceux investis en actions 
européennes ont toutefois subi des rachats nets pour la 
trente-quatrième semaine consécutive à hauteur de 1,9 milliard 
de dollars.  
    En revanche, les fonds d'actions japonaises ont bénéficié de 
2,2 milliards de souscriptions nettes et ceux spécialisés dans 
les actions américaines ont engrangé 2,4 milliards de dollars, 
soit le montant hebdomadaire le plus élevé en sept semaines.  
    Enfin, les fonds d'actions émergentes ont collecté un 
milliard de dollars, affichant ainsi 12 semaines d'entrées 
nettes sur les 13 dernières. 
    Signe du retour de l'appétit pour le risque et de la course 
au rendement des investisseurs, les fonds obligataires à haut 
rendement ont connu leur plus forte collecte hebdomadaire en 
onze semaines avec 2,9 milliards de dollars d'entrées nettes.  
    Les fonds dédiés à la dette émergente ont bénéficié d'une 
treizième semaine consécutive de collecte nette, à hauteur de 
2,4 milliards de dollars. 
    Les entrées nettes sur les fonds investis en matières 
premières, principalement en métaux précieux, ont atteint 700 
millions de dollars, le montant le plus élevé en sept semaines.  
     
    LA GESTION ACTIVE À LA PEINE 
    Revenant, à la faveur de la fin du troisième trimestre, sur 
la tendance des flux sur longue période, Merrill Lynch relève 
des divergences marquées.  
    La banque d'investissement souligne ainsi que depuis 2002, 
les gestions actions passives sous forme de fonds indiciels 
cotés ont engrangé 1.400 milliards de dollars d'entrées nettes 
alors que les gestions actives ont subi 1.000 milliards de 
dollars de sorties nettes.  
    Graphique sur les souscriptions/rachats sur les gestions 
actions passives et actives depuis 2012: http://bit.ly/2dFurYC 
     
    Sur la même période, les flux entrants sur les fonds 
investis en obligations notées en catégorie d'investissement ont 
totalisé 739 milliards de dollars, contre des entrées nettes de 
112 milliards de dollars seulement sur les obligations à haut 
rendement.  
    Graphique sur les souscriptions/rachats sur les fonds 
obligataire en catégorie d'investissement (IG) et haut rendement 
(HY): http://bit.ly/2dx5Ogu 
     
    Sur les douze derniers mois, les fonds actions ont 
enregistré 109 milliards de dollars de sorties nettes contre 137 
milliards de souscriptions nettes dans les fonds obligataires.  
    Graphique sur les flux de souscriptions/rachats sur les 
fonds actions et obligataires sur les douze derniers mois :  
    http://bit.ly/2dx79Z6 
     
    Souscriptions(+)/Rachats(-) nets par grandes catégories de 
fonds (en milliards de dollars): 
  
                      Semaine au 28/09      2016 
 Actions                    +5,6          -132,71 
                                          
 Obligataires               +9,3          +167,16 
                                          
 Monétaires                 -5,7          -120,60 
                                          
 Matières premières         +0,7           +33,29 
                                          
  
 (Marc Joanny, édité par Marc Angrand)

Mes listes

valeur

dernier

var.

0.715 +5.93%
0.94 -0.11%
14.21 +0.07%
17.47 -0.51%
52.77 +0.04%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.