1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

GESTION-Le retour sur les actions "value" pas encore net-enquête BAML
Reuters17/09/2019 à 12:31

    LONDRES, 17 septembre (Reuters) - Les gérants de fonds ne se
sont pas précipités en masse sur les actions dites "value", les
titres délaissés pendant la période du boom mené par les
technologiques, même si certaines de ces valeurs ont fortement
monté la semaine dernière, montre mardi une enquête de Bank of
America Merrill Lynch (BAML).
    La dernière édition en date de cette enquête auprès de
gérants du monde entier, réalisée entre le 6 et le 12 septembre,
montre que 7% seulement des investisseurs anticipent une
performance des actions "value" supérieure à celle des valeurs
de croissance sur les 12 prochains mois. 
    Cette proportion est certes supérieure au plus bas de plus
de dix ans enregistré le mois dernier mais elle reste très
faible. Cela remet en cause les pronostics selon lesquels le
récent mouvement de hausse marquée des actions "value", que l'on
définit généralement par le fait que leur cours ne reflète pas
intégralement les fondamentaux et qui incluent les banques et
les constructeurs automobiles, marque le début d'un cycle de
rotation sectorielle prolongée.
    Au cours de la semaine écoulée, l'indice MSCI World Value
 .MIWO0000PUS  a nettement surperformé celui des valeurs de
croissance.
    
    
    Par ailleurs, 47% des investisseurs interrogés par BAML la
semaine dernière ont jugé le pétrole correctement valorisé
autour de 55 dollars le baril, son niveau d'avant les attaques
de drones de samedi contre des installations pétrolières
saoudiennes qui ont déclenché lundi une envolée des cours.
    Le niveau de sous-pondération du secteur des matières
premières dans les portefeuilles était alors au plus haut depuis
plus de trois ans.
    Le sentiment général des gérants interrogés reste prudent.
Environ 38% d'entre eux s'attendent à une récession d'ici à un
an, la proportion la plus élevée enregistrée depuis une
décennie, contre 59% qui jugent cette hypothèse improbable.
    Concernant le conflit commercial entre les Etats-Unis et la
Chine, environ 38% des investisseurs estiment que situation se
prolongera alors que 30% s'attendent à une résolution de cette
crise avant l'élection présidentielle américaine de novembre
2020.
    

    <^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^
val    https://tmsnrt.rs/308krSk
    ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^>
 (Josephine Mason; Marc Angrand pour le service français, édité
par Patrick Vignal)
 

Cette analyse a été élaborée par Reuters et diffusée par BOURSORAMA le 17/09/2019 à 12:31:22.

Agissant exclusivement en qualité de canal de diffusion, BOURSORAMA n'a participé en aucune manière à son élaboration ni exercé aucun pouvoir discrétionnaire quant à sa sélection. Les informations contenues dans cette analyse ont été retranscrites « en l'état », sans déclaration ni garantie d'aucune sorte. Les opinions ou estimations qui y sont exprimées sont celles de ses auteurs et ne sauraient refléter le point de vue de BOURSORAMA. Sous réserves des lois applicables, ni l'information contenue, ni les analyses qui y sont exprimées ne sauraient engager la responsabilité BOURSORAMA. Le contenu de l'analyse mis à disposition par BOURSORAMA est fourni uniquement à titre d'information et n'a pas de valeur contractuelle. Il constitue ainsi une simple aide à la décision dont l'utilisateur conserve l'absolue maîtrise.

BOURSORAMA est un établissement de crédit de droit français agréé par l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») et par l'Autorité des Marchés Financiers (« AMF ») en qualité de Prestataire de services d'investissement et sous la surveillance prudentielle de la Banque Centrale Européenne (« BCE »).

Conformément à la réglementation en vigueur, BOURSORAMA établit et maintient opérationnelle une politique de gestion des conflits d'intérêts et met en place des mesures administratives et organisationnelles afin de prévenir, identifier et gérer les situations de conflits d'intérêts eu égard aux recommandations d'investissement diffusées. Ces règles contiennent notamment des dispositions relatives aux opérations financières personnelles afin de s'assurer que les collaborateurs de BOURSORAMA ne sont pas dans une situation de conflits d'intérêts lorsque Boursorama diffuse des recommandations d'investissement.

Le lecteur est informé que BOURSORAMA n'a aucun conflit d'intérêt pouvant affecter l'objectivité des analyses diffusées. A ce titre, le lecteur est informé qu'il n'existe pas de lien direct entre les analyses diffusées et les rémunérations variables des collaborateurs de BOURSORAMA. De même, il n'existe pas de liens financiers ou capitalistiques entre BOURSORAMA et les émetteurs concernés, en dehors des engagements contractuels pouvant régir la fourniture du service de diffusion.

Il est rappelé que les entités du groupe Société Générale, auquel appartient BOURSORAMA, peuvent procéder à des transactions sur les instruments financiers mentionnés dans cette analyse, détenir des participations dans les sociétés émettrices de ces instruments financiers, agir en tant que teneur de marché, conseiller, courtier, ou banquier de ces instruments, ou être représentées au conseil d'administration de ces sociétés. Ces circonstances ne peuvent en aucune manière affecter l'objectivité des analyses diffusées par BOURSORAMA.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer