Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

General Electric rassure avec ses résultats trimestriels

Reuters19/07/2013 à 21:10

BAISSE DES RÉSULTATS DE GENERAL ELECTRIC AU 2E TRIMESTRE

par Ernest Scheyder

(Reuters) - General Electric a fait état vendredi de résultats trimestriels en baisse de 9% mais légèrement meilleurs que prévu, avec une hausse de son carnet de commandes qui a rassuré les investisseurs.

A Wall Street, l'action GE gagne 4,53% à 24,70 dollars vers 16h45 GMT en réaction à ces résultats, de loin la meilleure performance de l'indice Dow Jones qui recule de 0,2% à ce stade. Le titre a progressé de quelque 12,6% depuis le début de l'année.

Le directeur général Jeff Immelt s'est dit optimiste sur les perspectives pour le reste de l'exercice alors que GE s'efforce de réduire la voilure de ses activités financières et de se renforcer sa production industrielle.

Le conglomérat américain, premier motoriste mondial, a publié au titre du deuxième trimestre un bénéfice net de 3,69 milliards de dollars (2,8 milliards d'euros), soit 36 cents par action, contre 4,01 milliards (38 cents/action) un an auparavant.

Les analystes tablaient en moyenne sur un bénéfice par action de 35 cents, selon le consensus réalisé par Thomson Reuters I/B/E/S.

Le chiffre d'affaires a reculé de 4% à 35,1 milliards ce dollars, à comparer à un consensus de 35,56 milliards.

La baisse du bénéfice s'explique par la division financière GE Capital mais le carnet de commandes, pour les produits industriels, a augmenté de 4% globalement, à 223 milliards de dollars, avec un bond de 20% aux Etats-Unis qui a agréablement surpris les investisseurs.

RÉDUCTIONS DE COÛTS

GE a annoncé pour plus de 26 milliards de dollars de commandes de moteurs au dernier Salon aéronautique du Bourget et il a bouclé début juillet son acquisition pour près de trois milliards de dollars de Lufkin, un fabricant d'équipements parapétroliers.

Les ventes des divisions d'aéronautique et d'hydrocarbures ont augmenté de 9% sur le trimestre, confirmant leur rôle moteur dans la croissance du groupe.

"Les investisseurs craignaient un trimestre difficile et finalement on est plutôt agréablement surpris", commente Jack DeGan, directeur des investissements à la société de gestion Harbor Advisory Corporation, qui détient des actions GE.

Les revenus de GE Capital ont au contraire reculé de 3% sur un an et son bénéfice de 9%, mais ce déclin était attendu conformément à la volonté de Jeff Immelt de réduire l'importance de la filiale, qui représente encore le tiers du chiffre d'affaires du conglomérat.

GE Capital a manqué de couler le groupe durant la récession de 2008 et vient d'être classée institution d'importance systémique par les régulateurs américains, ce qui aura pour corollaire une surveillance accrue par la Réserve fédérale.

Le directeur financier de GE, Keith Sherin, a été transféré début juillet à la tête de GE Capital pour en piloter le rétrécissement.

Les résultats de General Electric ont également été soutenus par des économies au deuxième trimestre. Depuis le début de l'année, GE a réduit ses coûts de plus 474 millions d'euros et il entend maintenir ses dépenses de recherche à un niveau stable sur l'ensemble de 2013.

Avec Patricia Kranz à New York et Bijoy Koyitty à Bangalore, Véronique Tison pour le service français


Mes listes

valeur

dernier

var.

4.91 +1.24%
2.785 +0.36%
233.127 -1.05%
21.2 -0.98%
0.202 -2.18%
0.24 0.00%
190.3 +0.79%
12.3 0.00%
1.287 +0.35%
164.2 -1.97%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.