Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

GDF Suez veut se développer dans l'hydrolien en France

Reuters20/06/2012 à 18:19

PARIS (Reuters) - GDF Suez va se positionner dans le secteur de la production d'électricité d'origine hydrolienne en France, avec deux projets en cours d'étude.

A travers sa filiale Eole Generation, l'énergéticien français étudie l'installation de turbines sous-marines dans deux zones de forts courants marins, en Bretagne et en Basse-Normandie, a-t-il indiqué dans un communiqué publié mercredi.

En 2015, un premier parc pilote de 3 à 6 machines produites par l'allemand Voith Hydro, d'une puissance totale de 3 à 12 mégawatts (MW), verrait le jour sur le site prometteur du Raz Blanchard, dans la Manche. Si l'expérience s'avérait concluante, elle pourrait conduire à l'installation d'une centaine d'hydroliennes.

Le passage du Fromveur, dans le Finistère, également sujet à de forts courants marins, a lui aussi été sélectionné par GDF Suez pour y installer un autre parc à l'horizon 2016.

Le Raz Blanchard et le passage du Fromveur concentrent à eux seuls 80% du potentiel d'exploitation des courants marins en France, selon des données de l'Ifremer (Institut français de recherche pour l'exploitation de la mer).

Entièrement renouvelable, l'énergie hydrolienne présente aussi l'avantage comparatif, notamment par rapport aux éoliennes, d'avoir des niveaux de production très prévisibles car liés au mouvement régulier des marées.

En cherchant à s'installer sur ce segment, GDF Suez vient directement concurrencer son rival EDF, qui a installé fin août 2011 au large de l'île de Bréhat (Côtes d'Armor) la première hydrolienne au monde fin août 2011, construite par la société irlandaise OpenHydro.

Les sites d'intérêt français, très localisés, devraient ainsi faire l'objet d'une forte concurrence. Les chantiers navals DCNS, associés à EDF sur le projet de Bréhat et actionnaires d'OpenHydro ont en effet déjà réalisé une étude de faisabilité sur la zone du Raz Blanchard.

DCNS a en outre signé en mars une convention avec les Ports Normands pour l'installation à Cherbourg à l'horizon 2018 d'un site de production d'hydroliennes à grande échelle.

L'ancien ministre de l'industrie, Eric Besson a présenté en mars une feuille de route pour le développement d'hydroliennes, potentiellement créateur d'emplois.

François Charlottin, édité par Benjamin Mallet

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.