Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

GDF Suez remporte un appel d'offres pour l'éolien en mer

Reuters07/05/2014 à 20:53

GDF SUEZ DÉCROCHE LE CONTRAT POUR L'ÉOLIEN EN MER EN SEINE-MARITIME ET EN VENDÉE

PARIS (Reuters) - Le consortium emmené par GDF Suez a remporté l'appel d'offres pour la construction et l'exploitation d'éoliennes au large du Tréport et de Noirmoutier, a annoncé mercredi la ministre de l'Ecologie et de l'Energie, Ségolène Royal.

Il construira 124 éoliennes au large du Tréport (Seine-Maritime) d'une part, de l'île d'Yeu et de Noirmoutier (Vendée) d'autre part pour une capacité totale de 1.000 mégawatts (MW), équivalant à la puissance d'un réacteur nucléaire, pour un coût total de 4 milliards d'euros.

GDF Suez, en partenariat avec le portugais EDP Renewables et le français Neoen Marine, s'appuiera sur une nouvelle turbine de 8 MW développée par Areva.

Pour ce deuxième appel d'offres lancé en France pour des éoliennes en mer, ce consortium était face à un autre emmené par EDF. EDF Energies nouvelles, en partenariat avec l'allemand WDP offshore, avait proposé une turbine développée par Alstom d'une puissance de 6 MW.

"Je souhaite que nous puissions disposer d'une capacité de production électrique en mer de 6.000 MW en 2020, ce qui permettra de couvrir 3,5% de notre consommation d'électricité", a déclaré Ségolène Royal lors d'une conférence de presse, contre 3.000 sur les appels d'offres attribués à ce jour.

"Ma volonté est de faire en sorte que la France soit une des premières puissances écologiques d'Europe, elle en a les moyens, la capacité, les compétences", a-t-elle ajouté.

Interrogée sur les raisons du choix de GDF Suez, Ségolène Royal a souligné que la course avait été serrée et qu'elle avait suivi l'avis de la Commission de régulation de l'énergie.

Le consortium emmené par GDF Suez misait surtout sur sa turbine de 8 MW ? contre six pour celle d?Alstom ?, qui permettra d?implanter 30 % d?éoliennes de moins que son concurrent, pour une production d?électricité équivalente.

MOINS D'ÉOLIENNES POUR LA MÊME PUISSANCE

Elles seront donc plus éloignées les unes des autres, ce qui facilitera les possibilités de navigation pour les pêcheurs, et le nombre réduit d?éoliennes permettra aussi de ramener leur délai de fabrication de deux ans, selon GDF-Suez, et donc d?accélérer la mise en service des parcs vendéen et normand.

Au printemps 2012, un consortium emmené par EDF et Alstom avait été le grand gagnant du premier appel lancé par l'Etat pour une capacité totale de 2.000 MW, remportant trois champs d'éoliennes sur les cinq mis aux enchères, un quatrième ayant été attribué à l'espagnol Iberdrola et Areva.

Les trois champs d?éoliennes de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), Fécamp (Seine-Maritime) et Courseulles-sur-Mer (Calvados) de l'appel d'offres remporté par EDF et Alstom doivent générer selon les entreprises 7.000 emplois.

Le PDG de GDF Suez, Gérard Mestrallet, a cité pour sa part le chiffre de 6.000 emplois mobilisés dans la conception et la construction et "1.000 personnes - 500 emplois par zone - pendant au moins 20 ans pour l'exploitation et la maintenance" pour les champs d'éoliennes attribués mercredi.

GDF Suez lancera une émission obligataire pour financer le projet, a-t-il dit, sans en dévoiler pour l'instant le montant.

La construction des éoliennes et leur mise en service progressive devrait intervenir entre 2021 et 2023.

Luc Oursel, président d'Areva, a quant à lui estimé à 30.000 MW le potentiel de construction d'éoliennes en mer en Europe.

(Jean-Baptiste Vey, édité par Yves Clarisse)

Mes listes

valeur

dernier

var.

80.75 0.00%
102.48 -0.24%
61.58 0.00%
CGG
2.378 0.00%
4.22 -0.22%
1.175 -0.22%
101.16 -0.23%
RWE
20.12 -0.20%
0.165 0.00%
19.924 -0.15%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.