Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

GDF Suez confirme ses objectifs malgré l'Europe

Reuters28/02/2013 à 13:44

APRÈS UNE HAUSSE EN 2012, GDF SUEZ PRÉVOIT UN RECUL DE SES RÉSULTATS 2013 ET 2014

par Gilles Guillaume et Geert De Clercq

PARIS (Reuters) - GDF Suez vise toujours un rebond de ses résultats en 2015 après deux années qui devraient rester marquées par la crise européenne et son impact sur la demande en gaz et électricité.

L'énergéticien a confirmé jeudi anticiper un résultat net récurrent part du groupe compris entre 3,1 et 3,5 milliards d'euros en 2013 et 2014, contre 3,8 milliards enregistrés en 2012 (+11%).

Selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S, les analystes attendaient en moyenne 3,6 milliards d'euros.

"Le rebond 2015 vient du développement de nos activités autres qu'en Europe et de notre capacité de réaction en Europe" a déclaré Gérard Mestrallet, PDG du groupe, au cours d'une conférence avec les analystes. "Globalement, notre stratégie est de nous développer en Europe dans les énergies renouvelables et l'efficacité énergétique, et pas d'accroître notre flotte thermique en Europe, au contraire on souhaite la réduire."

Sur les 6,2 gigawatts de capacités de production d'électricité mises en service l'an dernier, 90% l'ont été dans les pays à forte croissance, tandis qu'en Europe, GDF Suez a recours à des fermetures, des "mises sous cocon" réversibles ou à des cessions.

Interrogé sur l'ampleur du rebond 2015, il a simplement répondu qu'il dépendrait du prix des commodités en Europe.

Vers 10h00, l'action GDF Suez gagne 1,21% à 14,58 euros, tandis que l'indice sectoriel européen progresse à la même heure de 0,83%.

DEUX MILLIARDS DE DÉPRÉCIATIONS

Le ralentissement du marché européen de l'énergie et la faiblesse des taux d'utilisation des centrales à gaz a conduit le groupe à inscrire l'an dernier deux milliards d'euros de dépréciations comptables d'actifs, faisant chuter le bénéfice net part du groupe non récurrent de 61% à 1,55 milliard d'euros.

"Le marché européen est en transformation profonde et nous souhaitons effectivement être très mobiles (...) les deux milliards d'ajustement de valeur vont nous y aider", a poursuivi Gérard Mestrallet.

Les ventes du groupe ont atteint l'an dernier un niveau historique de 97 milliards d'euros (+7%), fruit notamment du développement en Amérique latine et en Asie.

En termes d'Ebitda, GDF Suez table sur un chiffre compris entre 13 et 14 milliards d'euros en 2013, contre 17,03 milliards enregistrés en 2012 (+3,0% en données publiées et +3,6% en données organiques), malgré l'impact de l'arrêt de deux réacteurs en Belgique à la demande du régulateur après la découverte d'indications de fissures dans leurs cuves principales. Le groupe a indiqué jeudi que le redémarrage était attendu au deuxième trimestre.

La croissance de l'Ebitda l'an dernier s'explique notamment par le rattrapage tarifaire engagé en France et par les premiers effets du plan de performance 2015. Grâce à ce programme d'économies, GDF Suez entend réduire d'un tiers environ sa dette à fin 2014, avec un objectif de 30 milliards environ.

L'endettement net du groupe a baissé de deux milliards d'euros entre septembre et décembre dernier, pour revenir à 43,9 milliards d'euros fin 2012. Après impact de la cession du slovaque SPP, finalisée le 23 janvier dernier, cette dette ressort désormais à 42,8 milliards.

Avec Benjamin Mallet, édité par Jean-Michel Bélot

Mes listes

valeur

dernier

var.

1.06 -4.93%
38.85 +0.13%
2.42 +61.39%
AXA
22.95 -0.04%
30.88 +4.01%
10.32 -0.96%
1.026 +7.77%
54.12 -0.70%
171.3 -1.55%
6.04 +3.96%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.