Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Gaza-Tirs de roquettes, raids aériens israéliens en riposte
Reuters09/08/2018 à 00:33

 (Bilan actualisé, précisions, Onu)
    GAZA/JERUSALEM, 9 août (Reuters) - Des activistes
palestiniens de la bande de Gaza ont tiré des roquettes en
direction du territoire israélien et l'armée israélienne a
répliqué par des raids aériens, mercredi, alors même que selon
le Hamas, les discussions sous la médiation de l'Onu et de
l'Egypte pour apaiser les tensions entre Israël et la bande de
Gaza en étaient à un "stade avancé".
    L'armée israélienne a déclaré que les violences, mercredi,
avaient débuté avec des tirs contre un véhicule israélien,
auxquels les soldats de Tsahal avaient riposté par un tir de
blindé. Par la suite, des Palestiniens ont tiré environ 70
roquettes par-dessus la limite entre l'enclave de Gaza et
Israël.
    En riposte, l'aviation israélienne a mené des raids contre
une dizaine d'objectifs d'éléments palestiniens radicaux à
l'intérieur de la bande de Gaza.
    Un Israélien a été blessé par ces roquettes, ont annoncé les
services de secours. 
    Cinq civils ont été blessés dans les raids israéliens, selon
des médecins palestiniens. Un militant du Hamas a été tué et
deux autres ont été blessés, ont-ils ajouté.
    "Je suis profondément inquiet de la récente escalade de la
violence entre Gaza et Israël, en particulier par les multiples
tirs de roquette effectués aujourd'hui contre des communautés du
sud d'Israël", a déclaré l'envoyé spécial de l'Onu pour le
Moyen-Orient.
    Les Nations unies ont entamé avec l'Egypte "des efforts sans
précédent" afin d'éviter un grave conflit, a ajouté Nickolay
Mladenov, avertissant que la situation pouvait rapidement se
détériorer avec "des conséquences dévastatrices pour toutes les
populations".
    
    ISRAËL MINIMISE LES ESPOIRS DE TRÊVE
    En début de journée, un dirigeant du Hamas, l'organisation
palestinienne radicale qui administre la bande côtière, avait
pourtant déclaré que les discussions pour apaiser les tensions
entre Israël et la bande de Gaza en étaient à un "stade avancé".
    Cette déclaration faisait écho à celle d'un député israélien
qui avait jugé une avancée possible après quatre mois de
confrontations et de heurts.
    Les habitants de la bande de Gaza mènent chaque semaine des
manifestations, parfois violentes, le long de la frontière avec
l'Etat israélien depuis le 30 mars.
    L'armée israélienne a tué au moins 158 Palestiniens tandis
que les Gazaouis ont incendié de vastes étendues de terres
agricoles israéliennes situées le long de cette frontière en
lançant des ballons incendiaires.
    Ni le Hamas ni Israël, dont le dernier conflit armé remonte
à 2014, ne semblent souhaiter s'engager dans une nouvelle
guerre.
    "Nous pouvons dire que les initiatives conduites par les
Nations unies et l'Egypte sont à un état avancé et nous espérons
qu'elles pourront produire quelque chose de bien", a déclaré
Khalil al Hayya, vice-chef du Hamas, à la chaîne de télévision
Al Djazira. "Il est nécessaire que le calme soit rétabli le long
de la frontière entre nous et l'ennemi sioniste", a-t-il ajouté.
    Israël a minimisé les espoirs d'une trêve complète, parlant
plutôt d'une procédure réciproque limitée.
    En échange du retour au calme à Gaza, Israël pourrait
élargir la zone de pêche palestinienne et rouvrir un point de
passage frontalier afin d'assurer le transit de denrées
commerciales, fermé à cause des incendies provoqués sur les
terres agricoles israéliennes.
    Ni les Nations unies, ni l'Egypte n'ont publiquement précisé
les propositions faites pour Gaza, où vivent deux millions de
Palestiniens.

 (Nidal al-Mughrabi et Dan Williams; Pierre Sérisier, Eric Faye
et Jean Terzian pour le service français)
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer