Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

GAUSSIN : accord stratégique avec Robotic Research
information fournie par AOF18/12/2020 à 08:54

(AOF) - Gaussin, spécialiste du transport de marchandises propre et intelligent, et Robotic Research LLC, fournisseur de technologies autonomes, ont annoncé un accord stratégique pour collaborer à la fourniture de solutions de véhicules autonomes avec la technologie AD Kit de Robotic Research aux opérations de flottes dans leurs secteurs cibles respectifs.

Robotic Research concevra, développera, produira et fournira au groupe français les systèmes de conduite autonome AutoDrive, le système de navigation RR-N-140, les modules de perception, de détection et d'évitement d'obstacles PerCV et la station de base Beacon V2I RTK (AutoDrive Stack). L'AutoDrive Stack sera intégré aux véhicules autonomes de Gaussin.

La solution combinée présente d'ores et déjà un intérêt pour l'automatisation des chantiers logistiques, où les véhicules à conduite autonome ont la capacité d'améliorer les processus de transport de marchandises et de manutention des remorques afin d'accroître l'efficacité globale. Les véhicules autonomes peuvent également accroître considérablement la sécurité des processus de transport et de chargement.

Cet accord stratégique est une nouvelle étape pour la présence de Gaussin en Amérique du Nord après la récente signature d'un partenariat avec le géant canadien des technologies de la mobilité Magna et le fournisseur américain Plug Power, leader dans le domaine de l'hydrogène propre et des solutions de piles à combustible à émission zéro. Les marchés européens sont également une cible clé de cet accord.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Biens d'équipement

Après quatre années de forte croissance, portée en particulier par l'aéronautique, l'automobile et la mécanique, les achats de machines-outils en France ont légèrement baissé en 2018 selon l'étude de marché annuelle du Symop, le syndicat professionnel du secteur. Les ventes ont atteint 1,632 milliards d'euros en France, en baisse de 0,6% par rapport à 2017. Face à ce ralentissement, les producteurs français ont mieux résisté que leurs voisins européens, notamment allemands et italiens. Leur positionnement sur des marchés de niche, plutôt haut de gamme, leur est donc profitable. Avec 739 millions d'euros de machines produites en 2018 ils constituent seulement 3% de la production européenne. Les commandes ont très légèrement progressé (+0,9%).

Le Symop table sur une progression limitée à 2% du marché des machines-outils en 2109 en raison de la conjoncture internationale, marquée par le Brexit et la guerre commerciale sino-américaine.

Valeurs associées

Euronext Paris 0.00%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.