Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

VINCI

84.34 EUR
-0.28% 
Ouverture théorique 84.34
indice de référenceCAC 40

FR0000125486 DG

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    84.56

  • clôture veille

    84.58

  • + haut

    84.56

  • + bas

    83.34

  • volume

    1 519 076

  • valorisation

    50 337 MEUR

  • capital échangé

    0.25%

  • dernier échange

    20.07.18 / 17:36:36

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    81.82

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    86.86

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

    Créer une alerte sur le cours de la valeur VINCI

    Fermer
  • + Portefeuille

    Ajouter VINCI à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter VINCI à mes listes

    Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Gattaz voit l'Afrique comme un eldorado pour les entreprises françaises

Reuters08/03/2018 à 15:30
    * Des contrats pour 10 milliards de dollars au Kenya
    * Les entreprises françaises pour un partenariat
"gagnant-gagnant"
    * Emmanuel Macron veut pousser ses pions en Afrique de l'Est

    par Richard Lough
    PARIS, 8 mars (Reuters) - Le président du Medef, Pierre
Gattaz, qui vient de revenir du Kenya où il s'est rendu avec des
représentants d'une soixantaine d'entreprises françaises, voit
l'Afrique comme un eldorado pour les investissements, notamment
des grands groupes.
    "Je considère que les opportunités sont immenses", a-t-il
déclaré jeudi à Reuters par téléphone, suivant en cela le mot
d'ordre d'Emmanuel Macron. "Ils vont passer d'un milliard
d'individus à deux milliards en 2050. Rien que ce chiffre-là
devrait nous faire prendre conscience des enjeux."
    Les groupes français ont selon lui décroché une douzaine de
contrats pour investir dans l'agro-alimentaire, la santé, le
logement et l'énergie au Kenya, dont les autorités disent qu'ils
amèneront 10 milliards de dollars d'investissements.
    Pierre Gattaz a refusé de dévoiler les noms des entreprises
qui ont décroché des contrats, mais il a cité les groupes de BTP
Vinci  SGEF.PA , de déchets et d'approvisionnement en eau Veolia
 VIE.PA , pétrolier Total  TOTF.PA , d'équipements électriques
Schneider Electric, et Dassault Systems  DAST.PA  comme étant
susceptibles d'apporter des solutions aux besoins du pays.
    Il a souligné que la France était "tout à fait experte dans
l'infrastructure, que ça soit le transport, les autoroutes, les
trains et les équipements maritimes".
    "Nous sommes la première grande délégation de l'Europe à
être sur place" après la réélection d'Uhuru Kenyatta, a dit
Pierre Gattaz. "Ils ont élu un président pour cinq ans qui est
visionnaire et pro-business, et qui en plus rayonne
économiquement sur 130 millions d'Africains."
    
    LES OBSTACLES AFRICAINS
    Un responsable français au sein de la délégation a précisé
que le chiffre de 10 milliards de dollars incluait des
investissements par des entreprises locales mais il s'agit d'un
montant significatif pour la France en Afrique de l'Est, où elle
est historiquement moins présente qu'à l'ouest du continent.
    "Ce que nous essayons d'apporter, c'est un partenariat
gagnant-gagnant soutenable sur le long terme qui est là pour
créer de l'emploi local. C'est assez important pour la France,
qui était assez connue pendant des décennies en l'Afrique de
l'Ouest, et moins connue en Afrique de l'Est."
     Emmanuel Macron entend aussi modifier cet état de choses.
Lors d'un déplacement en Afrique de l'Ouest en novembre, il a
promis de construire des partenariats avec tout le continent.
    Il a fait un arrêt au Ghana anglophone pour marquer sa
volonté d'aller au-delà du pré carré francophone.  
    "Avec l'arrivée d'Emmanuel Macron au pouvoir, les
entreprises françaises ont retrouvé le goût de la conquête et de
l'innovation", a estimé Pierre Gattaz.
    Le développement des investissements européens reste un défi
en Afrique, où la corruption et la bureaucratie restent des
obstacles majeurs et où la chute des cours des matières
premières a entraîné un ralentissement de la croissance.
    Au Kenya, la vente de voitures neuves a fortement ralenti
l'an dernier, au moment où PSA  PEUP.PA  commençait à y
assembler deux modèles. 
    

 (Edité par Yves Clarisse)
 

Valeurs associées

-0.28%
-1.23%
-0.53%
-2.41%
+0.23%

Mes listes

valeur

dernier

var.

5398.32 -0.35%
76 +3.40%
3.097 0.00%
2.7 -1.64%
25.5 +2.00%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.