1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

G20-Des renforts envoyés à Hambourg où les heurts se multiplient

Reuters07/07/2017 à 16:08
    HAMBOURG, 7 juillet (Reuters) - Cent soixante policiers 
allemands ont été blessés vendredi dans des heurts avec des 
manifestants rassemblés à Hambourg à l'occasion du sommet du 
G20, rapporte leur état-major. 
    Quinze mille hommes y ont été déployés pour l'occasion, mais 
les forces de l'ordre ont dû demander des renforts pour faire 
face à la multiplication des violences.  
    Quinze personnes ont été placées en détention et plusieurs 
dizaines d'autres interpellées.  
    Le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble, a dû 
annuler une intervention prévue dans la matinée au centre-ville 
en raison des heurts et Melania Trump, épouse du président des 
Etats-Unis, a renoncé à une visite des quartiers historiques du 
port à la demande de la police.  
    Andy Grote, ministre de l'Intérieur de la ville-Etat, a 
parlé d'une situation "effrayante". Parmi les 160 policiers 
blessés, trois ont dû être hospitalisés.  
    Du fait de l'important dispositif de sécurité déployé autour 
du Palais des congrès, où se déroule le sommet, les manifestants 
se sont dispersés un peu partout, ce qui a contraint les forces 
de l'ordre à demander 900 à 1.000 hommes de plus, selon Ralf 
Martin, chef de la police de Hambourg.  
    Au total, il y aurait 100.000 contestataires, mais seule une 
petite partie est impliquée dans les affrontements. Le principal 
défilé du jour a réuni 12.000 personnes. 
 
 (Joseph Nasr, Andrea Shalal, Thomas Escritt et Klaus Lauer, 
Jean-Philippe Lefief pour le service français) 
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

9.302 -0.36%
88.67 -1.44%
4853.7 -0.88%
55.65 -2.49%
2.002 -0.10%

Les Risques en Bourse

Fermer