1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

François Hollande veut renégocier les objectifs de déficit de la France !
Le Point22/01/2014 à 15:54

Le "pacte de responsabilité" change la donne économique française. C'est du moins ce que l'on veut croire à l'Élysée. "C'est maintenant que tout se joue. Ou la confiance revient, et alors les investissements et les embauches repartiront plus vite et plus vigoureusement que prévu. Ou le doute et l'incertitude s'installent, et la croissance sera molle et le chômage incompressible", a encore prévenu François Hollande dans ses voeux aux acteurs de l'entreprise et de l'emploi, mardi, à l'Élysée. Dans ses voeux du 31 décembre, le chef de l'État a donc promis "moins de charges sur le travail, moins de contraintes sur leurs activités et, en contrepartie, plus d'embauches et plus de dialogue social" pour générer un regain de confiance. Entre 5 et 10 milliards à trouver pour baisser les charges Concrètement, François Hollande s'engage à supprimer d'ici à 2017 les cotisations sociales entreprises qui servent à financer la branche famille de la Sécurité sociale, soit 30 milliards d'euros. Une baisse de charges qui englobe les 20 milliards d'euros du crédit d'impôt compétitivité-emploi (CICE) voté en 2012 dans le cadre du pacte de compétitivité. Selon l'Élysée, il reste donc entre 5 et 10 milliards d'euros supplémentaires à financer, en fonction du sort qui sera réservé au CICE dans le pacte qui sera conclu en avril avec les partenaires sociaux. Mais pour créer un véritable choc de confiance dans l'économie et monter dans le train du...

Lire la suite sur Le Point.fr

224 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • juin22
    28 janvier20:42

    pour quand sa démission ?

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer