1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

France-Un taux de déclaration de grévistes à la SNCF de 43% pour lundi

Reuters08/04/2018 à 17:40
    PARIS, 8 avril (Reuters) - La direction de la SNCF a annoncé
dimanche un taux de déclaration de grévistes de 43% pour lundi
parmi ses agents "indispensables" pour faire circuler les trains
sur son réseau. 
    Le taux de déclaration de grévistes parmi les conducteurs
est de 74%, celui des contrôleurs de 67% et celui des
aiguilleurs de 30%, a précisé le directeur de Transilien, Alain
Krakovitch lors d'une conférence de presse. 
    "Si on compare avec la dernière journée comparable,
c'est-à-dire le mercredi 4 avril, (...) on a des chiffres qui
sont relativement équivalents, en particulier pour les
conducteurs", a-t-il ajouté. 
    Ces chiffres sont toutefois en baisse pour les contrôleurs
"puisqu'on passe de 73% à 67%" et "en baisse aussi plus nettes
pour les aiguilleurs puisqu'on passe de 46% à 30%", selon Alain
Krakovitch. 
    La direction prévoit la circulation d'un TER et d'un
Transilien sur trois, d'un Intercité sur six et d'un TGV sur
cinq. Trois trains sur quatre devraient rouler pour les trains
internationaux (Eurostar et Thalys). 
    Avant la première phase de la grève intermittente des
cheminots, mardi et mercredi derniers, la compagnie avait
anticipé un taux de 48%.
    Le taux de grévistes prévu pour ce dimanche, première
journée de la deuxième série de grèves, était de 35%. 
    Il ne permet cependant pas de déduire "un affaiblissement ou
un affaissement ou de la mobilisation", puisqu'il s'agit d'un
jour de week-end, avait dit Le directeur adjoint de la compagnie
ferroviaire, Mathias Vicherat, samedi. 
    La grève de deux jours par tranche de cinq jours lancée par
les quatre syndicats représentatifs de la SNCF a débuté le 3
avril et a été annoncée jusqu'au 28 juin.

 (Caroline Pailliez, édité par Benoît Van Overstraeten)
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer