Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

VEOLIA ENVIRONNEM

18.4550EUR
-1.26% 
Ouverture théorique 18.4550
indice de référence CAC 40

FR0000124141 VIE

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    18.6100

  • clôture veille

    18.6900

  • + haut

    18.6800

  • + bas

    18.2750

  • volume

    2 550 889

  • valorisation

    10 397 MEUR

  • capital échangé

    0.45%

  • dernier échange

    22.06.18 / 17:35:30

  • secteur

    Eau

  • Indice de référence

    CAC 40

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    17.3500

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    19.5600

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

    Créer une alerte sur le cours de la valeur VEOLIA ENVIRONNEM

    Fermer
  • + Portefeuille

    Ajouter VEOLIA ENVIRONNEM à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter VEOLIA ENVIRONNEM à mes listes

    Fermer

France-Taxis et VTC crient victoire

Reuters22/05/2015 à 12:17

* Uber se réjouit d'avoir obtenu la liberté de tarification * Les taxis se satisfont de garder le monopole sur la "maraude" * La Cour d'appel devra se prononcer sur l'interdiction d'UberPop (Actualisé avec réactions et contexte) PARIS, 22 mai (Reuters) - Les taxis et l'entreprise américaine Uber, spécialiste des voitures de transport avec chauffeur (VTC), ont crié victoire vendredi après le verdict du Conseil constitutionnel sur la loi Thévenoud qui régule leurs activités respectives. Le Conseil constitutionnel a jugé constitutionnelles l'interdiction pour les VTC de pratiquer la "maraude", qui consiste à stationner et à circuler en quête de clients, et l'obligation dite du "retour à la base" pour ces véhicules entre deux clients, a annoncé l'institution vendredi. Les "Sages", destinataires de plusieurs Questions prioritaires de constitutionnalité (QPC) déposées par Uber, ont validé l'interdiction faite aux VTC "d'informer un client à la fois de la localisation et de la disponibilité d'un véhicule lorsqu'il est situé sur la voie publique", tout en soulignant dans un communiqué que cette interdiction n'empêche pas de fournir l'une ou l'autre de ces informations. Ils ont de même validé l'obligation pour un VTC venant d'achever une prestation de retourner au lieu d'établissement de l'exploitant du VTC ou dans un lieu, hors de la chaussée, où le stationnement est autorisé, sauf s'il justifie d'une autre réservation préalable, une obligation dite du "retour à la base", également contestée par Uber. En revanche, le Conseil a censuré l'interdiction pour les VTC de pratiquer certains modes de tarification, en particulier la tarification horokilométrique utilisée par les taxis. L'Union nationale des taxis (UNT) a estimé dans un communiqué que ses revendications avaient été entendues sur le monopole des taxis concernant la "maraude" sur la voie publique et l'obligation pour les VTC "de se maintenir hors de la voie publique lorsqu'ils ne sont pas réservés". CONCURRENCE DÉLOYALE ? Mais un porte-parole d'Uber France a affirmé qu'il s'agissait d'une victoire en trompe-l'oeil pour les taxis, jugeant cruciale l'autorisation de la tarification horokilométrique pour les VTC. "C'est la première fois dans l'histoire du Conseil constitutionnel que ce dernier censure une disposition d'une loi au motif de la liberté tarifaire", a-t-il dit à Reuters. "C'est la QPC la plus importante pour le modèle d'Uber." Le porte-parole a également souligné que l'obligation du retour au garage s'applique également aux taxis lorsqu'ils se situent hors de leur zone de stationnement et qu'ils sont ainsi dans une situation identique à celle des VTC. La cour d'appel de Paris avait suspendu fin mars sa décision sur une demande d'interdiction de l'application UberPop, offre payante de transport entre particuliers d'Uber, en attendant la décision du Conseil constitutionnel. Adoptée en octobre 2014 après de nombreuses manifestations de taxis, la loi Thévenoud est donc en partie invalidée. Uber a par ailleurs déposé deux plaintes devant la Commission européenne pour contester sa validité. Dénonçant une concurrence déloyale, trois sociétés concurrentes d'Uber - LeCab ainsi que GreenTomatoCars et Transdev Shuttle, deux filiales de Transdev - et une association de taxis demandent l'interdiction d'UberPop. En première instance, le tribunal de commerce de Paris les avait déboutées mais elles avaient fait appel, et le parquet s'était joint à elles. Face à la grogne des taxis, le gouvernement avait ensuite annoncé l'interdiction au 1er janvier 2015 de l'application, citant les décrets de la loi Thévenoud. Mais aucune interdiction définitive n'a à ce jour été prononcée par la justice. L'application UberPop a été interdite et suspendue par la compagnie en Espagne. Elle a également été interdite en Allemagne et aux Pays-Bas, mais Uber continue de la proposer dans l'attente de l'examen de recours. (Yves Clarisse et Jean-Baptiste Vey)

Valeurs associées

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.