1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

France-Taux et prix en hausse, moindre demande pour le logement

Reuters05/09/2017 à 13:29
    PARIS, 5 septembre (Reuters) - Les taux d'intérêt des 
crédits immobiliers sont repartis à la hausse en août en France 
et l'augmentation rapide des prix pèse de plus en plus sur une 
demande qui s'affaiblit, selon les données de l'Observatoire 
mensuel Crédit logement/CSA publiées mardi. 
    Quasi stable entre avril et juillet, le taux moyen des 
crédits immobiliers a progressé de trois points de base le mois 
dernier, à 1,58% (hors assurance).  
    Sur un an, il augmente de dix points de base : les taux ne 
sont supérieurs que de deux points de base sur le marché du neuf 
(1,60%) mais de huit points sur le marché des travaux (149%) et 
11 points de base sur celui de l'ancien (1,59%). 
    Après leur hausse soutenue de 2016 (+4,4%), le coût des 
opérations réalisées par les ménages continue d'augmenter très 
rapidement (+6,4% sur les huit premiers mois de 2017, en 
glissement annuel), nettement plus que les revenus de ces mêmes 
ménages (+2,1%). 
    En conséquence, le coût relatif des crédits contractés 
s'établit à 4,08 années de revenus contre 3,93 années il y a un 
an, à la même époque), "un niveau particulièrement élevé et 
rarement observé jusqu'alors", soulignent les auteurs de 
l'observatoire. 
    S'agissant de la production de crédits immobiliers (hors 
renégociations), elle accuse un net ralentissement par rapport à 
son début d'année 2017 euphorique.  
    Sur les trois mois à fin août, elle était en baisse de 0,8% 
en montant global et de 12,7% pour le nombre de prêts souscrits, 
alors qu'elle affichait encore des hausses respectives de 29,9% 
et 22,4% au premier trimestre.  
    Sur les huit premiers mois de 2017, l'évolution est encore 
de +14,8% pour la production et de +7,1% pour le nombre de prêts 
bancaires accordés.  
 
 (Yann Le Guernigou, édité par Yves Clarisse) 
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

4787.33 -0.54%
0.645 -5.91%
46.88 -27.37%
1.14095 +0.22%
1.906 -2.41%

Les Risques en Bourse

Fermer