1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

France-Reprise des ventes de logements neufs au 2e trimestre

Reuters23/08/2018 à 12:59
    PARIS, 23 août (Reuters) - Les ventes de logements neufs sont reparties en
légère hausse au deuxième trimestre après avoir marqué le pas en début d'année,
mais le net recul des mises en vente sur la période suggère que la tendance sera
moins favorable au cours des prochains mois, selon les données provisoires
publiées jeudi par le ministère de la Cohésion des territoires. 
    Le nombre cumulé de réservations de logements neufs - c'est-à-dire de ventes
- entre janvier et mars a progressé de 1,7% par rapport au deuxième trimestre
2017, à 34.100 unités, selon le gouvernement. 
    Cette hausse globale recouvre une progression dans le collectif, avec des
ventes d'appartement en hausse de 2,3% par rapport au printemps 2017, qui a plus
que compensé le net repli dans l'individuel, avec un reflux de 4,9% des ventes
de maisons individuelles. 
    Parallèlement, les mises en vente plongent de 12,8% par rapport au deuxième
trimestre 2017, tant dans le collectif (-12,4%) que dans l'individuel (-17,2%),
pour s'établir à 33.200 logements.
    "Cependant, le nombre de logements mis en vente est en constante
augmentation depuis le quatrième trimestre 2017", est-il souligné. 
    "Avec une hausse de la demande et une forte baisse de l'offre, l'encours de
logements proposés à la vente de fin de trimestre diminue" et le prix de vente
moyen des logements neufs augmente, est-il précisé. Au total, 110.100 logements
neufs étaient disponibles à fin juin, soit un recul de 1,1 % par rapport au
niveau de l'offre commerciale à la fin du second trimestre 2017.
    Sur les douze derniers mois, 120.719 logements neufs ont été proposés à la
vente, un volume inférieur aux réservations à la vente (129.888 logements)
    Sur la période avril-juin, dans les zones tendues A et A bis, qui recouvrent
la région parisienne, la Côte d'Azur et la zone frontalière suisse, le marché a
suivi la tendance nationale, avec une hausse de 10,2% des réservations à la
vente et un recul de 7,2% des mises en vente par rapport au deuxième trimestre
2017.
    Dans les autres grandes agglomérations (zone B1), le marché apparaît déprimé
avec un recul marqué à la fois pour les réservations à la vente (-10,3%) et les
mises en ventes (-20,6%). 
    Les autres zones, qu'il s'agisse des autres communes de plus de 50.000
habitants ou les zones rurales (B2 et C), ont également connu une évolution
conforme à la tendance nationale, avec des ventes en hausse et des mises en
vente en repli. 
    Le marché de la construction s'est essoufflé en début d'année, les mises en
chantiers de logements accusant deux baisses trimestrielles successives que le
secteur de bâtiment a attribuées aux dispositions inscrites dans la loi de
finances 2018, notamment le recentrage sur les zones tendues du prêt à taux zéro
et du dispositif d'aide à l'investissement locatif "Pinel".  
    Le projet de loi Elan (Evolution du logement, de l'aménagement et du
numérique), qui entend créer un "choc d'offre" et une refonte du secteur HLM par
le biais de regroupements des bailleurs a été adopté en première lecture par
l'Assemblée et le Sénat et fera l'objet à la rentrée d'une commission mixte
paritaire destinée à trouver un accord entre les deux chambres. 
    Les effets favorables de ce texte ne sont toutefois attendus qu'à moyen
terme par les professionnels du bâtiment.
    
    Statistiques détaillées du ministère de la Cohésion des territoires :
    https://bit.ly/2PxTrn8  
    
 Le point sur la conjoncture française       ECO/FR
 Graphique: Les chiffres clés de l'économie  http://tmsnrt.rs/2B7G9qP
 
 (Julie Carriat et Myriam Rivet, édité par Simon Carraud)
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

193.53 +1.11%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.