Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

France-Nouveau record du e-commerce en 2018 malgré les "Gilets jaunes"
information fournie par Reuters05/02/2019 à 09:01

    * Les ventes en ligne en hausse de 13,4% en 2018 à €92,6 mds
    * L'impact des "Gilets jaunes" évalué à €600 mlns
    * Le marché devrait dépasser les 100 milliards en 2019

    par Pascale Denis
    PARIS, 5 février (Reuters) - Le e-commerce a atteint un
nouveau record en France en 2018 malgré le mouvement des "Gilets
jaunes" et devrait franchir la barre des 100 milliards d'euros
en 2019 en dépit des incertitudes qui pèsent sur la
consommation.
    Les ventes en ligne ont encore grimpé de 13,4% l'an dernier
pour totaliser 92,6 milliards d'euros, après une hausse de 14,3%
en 2017, selon les chiffres publiés mardi par la Fédération du
e-commerce et de la vente à distance (Fevad).
    "La dynamique s'est maintenue (...) malgré un fléchissement
de la croissance en décembre dû au contexte social", souligne la
fédération professionnelle dans un communiqué, précisant que 
l'impact du mouvement des "Gilets jaunes" a été estimé à 0,7
point de croissance, soit environ 600 millions d'euros.
    "L'année écoulée a montré la capacité du secteur à surmonter
les aléas conjoncturels grâce à sa dynamique intrinsèque (...)
mais le e-commerce reste très corrélé à la consommation et au
moral des ménages", a déclaré à Reuters Marc Lolivier, délégué
général de la Fevad.
    Le secteur reste porté par la création de nouveaux sites et
le boom des achats sur téléphone mobile, alors que la
consommation dans son ensemble a fléchi l'an dernier dans
l'Hexagone (-1,36% hors alimentation et automobile, selon les
données de la Banque de France).
    A ce rythme, le e-commerce devrait franchir le cap
historique des 100 milliards d'euros d'ici la fin de l'année,
malgré les incertitudes sur l'évolution de la consommation.
    La progression des achats sur smartphone, devenu le
principal levier de croissance du secteur, n'a pas flanché, avec
notamment une très forte pénétration auprès des jeunes
acheteurs, plus de la moitié des moins de 35 ans réalisant leurs
achats en ligne depuis leur téléphone, selon une étude réalisée
par l'institut CSA pour la Fevad.
    
    LES VENTES SUR MOBILES EN HAUSSE DE 20%
    Les ventes sur mobile (smartphones et tablettes) ont ainsi
grimpé de plus de 20% en 2018 pour atteindre 25% du marché des
ventes en ligne.
    Déjà largement utilisé pour consulter des avis, faire du
"clic & collect" (commandes en ligne retirées dans les
magasins), le téléphone mobile est de plus en plus pratiqué pour
le "clic & reserve" (réservation en ligne d'un produit qui sera
ensuite acheté dans un magasin).
    Le marché a aussi profité de la baisse continue des frais de
port et de la multiplication des offres d'abonnements annuels -
qui permettent des livraisons gratuites quel que soit le montant
d'achat - qui contribuent à banaliser l'achat en ligne et à le
multiplier, y compris pour de petits montants.
    Plus d'un tiers (36%) des acheteurs en ligne sont abonnés à
ces services, selon l'étude CSA.
    De très nombreux sites proposent ces offres, à commencer par
Amazon  AMZN.O , mais aussi CDiscount (filiale de Casino
 CASP.PA ) et Fnac Darty  FNAC.PA , qui demeurent les trois
sites les plus visités en France.
    Cette évolution des comportements d'achats vers des
"produits du quotidien" s'est traduit par un nouveau recul du
panier moyen à 60 euros (en baisse de 5,0 euros).
    Cette baisse, qui s'est accompagnée d'un nouveau bond en
avant (+20,7%) de la fréquence d'achat, a été amplifiée par le
succès de plates-formes vendant des produits à très bas prix
comme AliExpress, filiale du chinois Alibaba  BABA.N , ou le
site russe Joom, accessibles via des applications mobiles.
    A la fin 2018, le e-commerce représentait environ 9,7% des
ventes de l'ensemble du commerce de détail en France, en
progression d'un point sur un an. Il conserve sa troisième place
en Europe derrière le Royaume-Uni et l'Allemagne.     

 (Pascale Denis, édité par Jean-Michel Bélot)
 

Valeurs associées

Euronext Paris -0.88%
Euronext Paris -1.63%
Euronext Paris -2.27%
NASDAQ -1.65%
NYSE -0.75%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.