Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

France-Les divisions s'accentuent à droite

Reuters09/07/2017 à 20:58
    * Le sort des "Constructifs" dans la balance 
    * Valérie Pécresse lance son mouvement, n'exclut pas un 
départ 
    * Jean-Christophe Lagarde pour un nouveau parti 
 
 (Actualisé avec déclarations de Franck Riester, Jean-Christophe 
Lagarde et précisions supplémentaires) 
    PARIS, 9 juillet (Reuters) - La crise de moins en moins 
larvée chez Les Républicains a franchi un nouveau palier 
dimanche, à deux jours d'un bureau politique destiné à décider 
du sort des députés dissidents du groupe des "Constructifs".     
    Thierry Solère, figure de proue de ce groupe réunissant des 
députés LR et UDI, a annoncé dans une interview publiée dimanche 
par Le Parisien avoir reçu sa convocation d'exclusion du parti 
de droite, principale composante de l'opposition.  
    "J'ai reçu ma convocation d'exclusion par courrier, comme 
Edouard Philippe (le Premier ministre), Gérald Darmanin 
(ministre de l'Action et des Comptes publics), Franck Riester 
(député de Seine-et-Marne) et Sébastien Lecornu (secrétaire 
d'Etat auprès du ministre de la Transition écologique et 
solidaire)", indique le député des Hauts-de-Seine.  
    Franck Riester, co-président du groupe des "Constructifs", a 
confirmé sur Radio J avoir également reçu un tel courrier.  
    "Effectivement, j'ai reçu une lettre de mon parti me disant 
que j'étais sous le coup d'une procédure disciplinaire et que je 
pouvais être victime d'une sanction ou, en tout cas, qu'une 
sanction allait être prononcée à mon endroit par le bureau 
politique de cette semaine", a-t-il dit en dénonçant "des 
pratiques d'un autre âge". 
    Le secrétaire général du parti Les Républicains, Bernard 
Accoyer, avait laissé entendre la semaine dernière qu'une 
exclusion se profilait pour les membres de ce groupe 
parlementaire dissident.   
    Alors que la rupture entre la frange la plus conservatrice 
du parti et les tenants d'une ligne plus modérée se fait de plus 
en plus béante, Thierry Solère, estime que "la ligne (...) doit 
être tranchée par les militants et non par le bureau politique". 
     
    QUELLE LIGNE POLITIQUE ?  
    "Il y a aujourd'hui deux lignes : une identitaire qui frise 
souvent le populisme et, en face, une ligne européenne, 
constructive à l'endroit de ce gouvernement, qui cherchera en 
permanence l'intérêt général", estime-t-il. 
    Le ministre de l'Action et des Comptes publics Gérald 
Darmanin, ex-jeune pousse de LR qui a rejoint Emmanuel Macron 
après la présidentielle, lui fait écho dans un entretien accordé 
au Journal du Dimanche (JDD).   
    "Je suis très malheureux de la situation de la famille 
politique à laquelle j'ai adhéré il y a 17 ans", dit-il. "La 
ligne identitaire de Laurent Wauquiez (président LR de la région 
Auvergne-Rhône-Alpes, qui ambitionne de prendre la tête des 
Républicains en novembre, ndlr) est mortifère. S'il faut que 
quelqu'un le dise, je serai celui-là."    
    Mais les divisions sur la ligne du parti ne se limitent pas 
aux députés "constructifs" ou aux personnalités ayant rejoint la 
majorité présidentielle. 
    La présidente LR de la région Ile-de-France Valérie Pécresse 
dénonce elle aussi dans le JDD la ligne défendue par Laurent 
Wauquiez, qui résume selon elle la question sociale à la 
question identitaire et recouvre la tentation d'un rapprochement 
avec l'extrême-droite.  
    L'ancienne ministre de Nicolas Sarkozy déclare dans cet 
entretien qu'elle renonce à briguer la présidence du 
parti.  
    Elle y annonce en revanche le lancement de son propre 
mouvement, une "ultime tentative" pour préserver l'unité de LR, 
qu'elle n'exclut de quitter le parti si elle ne s'y sent plus 
chez elle.  
    Interrogé dans Le Parisien sur l'éventuelle création d'une 
nouvelle formation politique, Thierry Solère n'exclut pas cette 
option. 
    "Nous discuterons collégialement, dans les mois à venir, de 
la façon dont nous voulons organiser tout cela", déclare-t-il en 
précisant que "beaucoup d'élus locaux (seraient) d'ailleurs 
prêts à nous suivre" en cas de rupture avec LR.  
    Une option également mise sur la table par le président de 
l'UDI Jean-Christophe Lagarde, qui a déclaré dimanche lors de 
l'émission "Questions politiques" diffusée sur France inter en 
collaboration avec Le Monde et France Télévisions souhaiter 
travailler sur la question "d'ici l'automne".  
    "Finalement, cette reconstruction du centre et de la droite 
progressiste, il faut qu'elle trouve son parti politique", 
a-t-il déclaré.  
 
 (Cyril Camu et Myriam Rivet, édité par Jean-Philippe Lefief) 
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.