1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

France-Les CCI protestent contre la réduction de leur budget
Reuters10/07/2018 à 16:54

    PARIS/BORDEAUX, 10 juillet (Reuters) - Des rassemblements de
protestation ont eu lieu mardi devant des Chambres de commerce
et de l'industrie (CCI) un peu partout en France à l'initiative
des personnels inquiets après l'annonce d'économeis de 400
millions d'euros d'ici 2022.
     "C'est catastrophique et sans précédent. Pour nous,
réformer, il n'y a pas de problème, mais la purge est tellement
immense que ce n'est pas tenable", a dit à Reuters Pierre Massyn
le président de la CCI de Limoges (Vienne), où des dizaines de
personnes manifestaient leur mécontentement.
    "En 2012, on avait 6,2 millions d'euros de ressources
fiscales, et là on aura entre 1,3 et 1,5 millions d'euros. On va
diviser par deux les effectifs. On va passer de 60 à 30 salariés
et on ne pourra plus assurer tout l'appui aux entreprises que
nous faisions", a-t-il ajouté.
    A Bordeaux, environ 150 personnes, des salariés, des
dirigeants de l'établissement et des chefs d'entreprises se sont
ainsi regroupés, arborant une affiche "Fermeture de votre CCI =
fin de l'égalité de services pour les TPE/PME".
    Le ministre de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire, a
justifié la décision devant l'Assemblée nationale.
    "Je crois aux CCI, je crois en leur rôle pour soutenir les
entreprises, pour la formation, pour le développement de
l'apprentissage et c'est précisément pour cela que j'ai proposé
au Premier ministre et au président de la République que nous
arrêtions avec la logique de rabot qui est pratiquée depuis des
années, qui inquiète les CCI et qui ne leur offre aucune
perspective pour leur ouvrir la voie à une véritable
transformation en profondeur des CCI", a-t-il dit.
    Il a précisé que les mesures d'économies s'accompagneraient
d'une "transformation en profondeur, en précisant quelles seront
les missions qui seront financées par une taxe affectée,
c'est-à-dire par le contribuable".
    Une réorganisation des CCI aura lieu autour de CCI France,
"qui aura une mission de pilotage des CCI territoriales et des
CCI régionales", a-t-il ajouté.
    Le réseau CCI, piloté par l'établissement national CCI
France, constitue un maillage de 126 établissements publics
nationaux, régionaux et locaux.

 (Caroline Pailliez, avec Claude Canellas à Bordeaux, édité par
Yves Clarisse)
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer