1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

France-Le retour à l'équilibre des retraites plus long que prévu
Reuters11/06/2019 à 17:15

    PARIS, 11 juin (Reuters) - Le système des retraites
resterait en besoin de financement jusqu'en 2042 et non 2036
comme annoncé en juin dernier, et ce dans le meilleur des
scénarios de croissance, selon le rapport annuel du Conseil
d'orientation des retraites (COR).
    Le solde financier du système devrait s'établir à -0,4% du
PIB à l'horizon 2022, quel que soit le scénario de croissance
retenu (1,8%, 1,5%, 1,3% ou 1% par an), peut-on lire dans le
rapport obtenu par Reuters qui sera rendu public jeudi. 
    Le système reviendrait à l'équilibre en 2042 en cas de
croissance de 1,8% et en 2056 en cas de croissance de 1,5%. Le
COR avait prévu en juin dernier un retour à l'équilibre dans le
meilleur des scénarios dès 2036.  
    Les régimes resteraient en besoin de financement jusqu'à la
fin des projections, en 2070, selon les scénarios les plus
pessimistes (croissance de 1,3% et de 1%). Dans le pire des cas,
ce déficit se stabiliserait à 1% du PIB au milieu des années
2030. 
    Les écarts de projections d'une année sur l'autre, pour ce
qui concerne les ressources du système, sont relativement
faibles, peut-on lire dans le rapport.
    Elles s'expliquent par la fermeture de régime de retraite de
la SNCF, annoncée par la réforme du secteur ferroviaire, et une
augmentation moins élevée que prévue du PIB en valeur. 
    L'accord conclu en mai par les partenaires sociaux pour les
retraites complémentaires du privé Agirc-Arcco accroît pour sa
part les dépenses prévues, dans le meilleur des scénarios de
croissance. 

 (Caroline Pailliez, édité par Yves Clarisse)
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

5618.16 +0.00%
0.779 0.00%
1.09969 +0.09%
3.784 0.00%
22.72 0.00%

Les Risques en Bourse

Fermer