1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

France-Le Parlement interdit les "candidats malgré eux"

Reuters18/01/2018 à 18:06
    PARIS, 18 janvier (Reuters) - Le Parlement français a adopté 
définitivement jeudi une proposition de loi PS dont l'objet est 
de mettre un terme à l'inscription de "candidats malgré eux" aux 
diverses élections. 
    Ce texte vise à mettre un terme aux pratiques de certaines 
formations politiques, comme le Front national, d'enrôler contre 
leur gré des candidats à différents scrutins, comme ce fut le 
cas aux dernières municipales et départementales. 
    "Si les irrégularités ainsi commises peuvent être 
sanctionnées et l'élection des candidats annulée, c'est avant 
qu'il faut agir, pour faire en sorte que ces manoeuvres ne 
puissent pas être rendues possibles", a déclaré la députée 
Cécile Untermaier (Nouvelle Gauche, ex-PS). 
    "En altérant les résultats du scrutin, en trompant les 
électeurs, elles portent en effet atteinte au bon fonctionnement 
de notre démocratie et affectent la confiance des citoyens en 
leurs institutions", a-t-elle poursuivi. 
     Pour éviter toute manoeuvre litigieuse, le texte introduit 
deux dispositions nouvelles pour le dépôt et l'enregistrement 
des déclarations de candidature aux élections : l'apposition 
d'une mention manuscrite des colistiers ou suppléants confirmant 
leur volonté de se présenter et la transmission d'une copie du 
justificatif d'identité des candidats et de leurs suppléants. 
    L'Assemblée ayant adopté sans le modifier le texte adopté 
par le Sénat, avec le soutien du gouvernement, la proposition de 
loi est donc définitivement adoptée. 
 
 (Emile Picy, édité par Yves Clarisse) 
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer