Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

DAIMLER

64.92EUR
-0.05% 
Ouverture théorique 0.00

DE0007100000 DAI

Stuttgart données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    65.19

  • clôture veille

    64.95

  • + haut

    65.30

  • + bas

    64.86

  • volume

    12 392

  • valorisation

    69 454 MEUR

  • capital échangé

    0.00%

  • dernier échange

    19.04.18 / 21:55:02

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • Éligibilité

    Non éligible Boursorama

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter DAIMLER à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter DAIMLER à mes listes

    Fermer

France-Le marché auto a fait le pont en mai, les commandes aussi

Reuters01/06/2015 à 16:36

* Immatriculations de voitures neuves -4% en données brutes en mai * Baisse de 0,7% des commandes * Première baisse du marché et des commandes depuis début 2015 * Immatriculations +7,3% en données corrigées des jours ouvrables * Le CCFA vise toujours une hausse de 2% environ du marché en 2015 (Actualisé avec baromètre des commandes) par Gilles Guillaume PARIS, 1er juin (Reuters) - Les immatriculations de voitures neuves en France ont reculé de 4% en mai, leur première baisse depuis le début de l'année, reflet d'un mois à l'activité économique réduite par les nombreux ponts et jours fériés. Il s'est immatriculé le mois dernier 143.059 voitures particulières, selon les chiffres publiés lundi par le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA). Mai 2015 ayant compté deux jours ouvrables de moins que mai 2014, les immatriculations ressortent en hausse de 7,3% en données corrigées des jours ouvrables, confirmant le scénario d'une reprise du marché automobile français cette année. "C'est un mois gruyère", commente François Roudier, porte-parole du CCFA. "L'activité en France a été assez ralentie, notamment dans les concessions." Même le marché du véhicule d'occasion a vu ses ventes baisser de 5,4%, selon une estimation du CCFA. Sur les cinq premiers mois de l'année, les immatriculations de voitures neuves ressortent en hausse de 3,8% en données brutes et en progression de 5,8% en données CJO. Le CCFA maintient sa prévision d'un rebond de 2% environ du marché automobile français en 2015, objectif relevé en avril grâce à des signes de frémissement de l'économie. "On reste dans notre tendance de 2015, nous aurons des mois plus élevés et des mois qui le seront moins, comme ce mois de mai", a dit François Roudier. Bien qu'à la traîne par rapport au reste de l'Europe, le marché français est parvenu à se stabiliser l'an dernier (+0,3%) après quatre années consécutives de baisse. Le baromètre des commandes également publié lundi par le CCFA traduit lui aussi un coup d'arrêt en mai (-0,7%, première baisse de l'année, après +3,8% en avril), mais laisse augurer également une accélération des ventes sur l'ensemble de 2015. Selon le baromètre, les commandes de voitures particulières restent en effet en hausse de 6% en total cumulé depuis le début de l'année, par rapport aux cinq premiers mois de 2014. PREMIUM ET CAMIONS EN HAUSSE Les immatriculations de voitures neuves des groupe français ont reculé de 8,8% en mai en données brutes, tandis que celles des groupes étrangers ont progressé de 1,8%. Pour PSA Peugeot Citroën PEUP.PA , la baisse a été de 12,8% à cause de la marque haut de gamme DS (-44,4%) et de Citroën (-15,9%), tandis que le groupe Renault RENA.PA a vu ses immatriculations baisser de 3,1%, le recul de la marque low cost Dacia (-10,3%) étant compensé par un repli moindre de la marque Renault (-1,0%). "La baisse globale des constructeurs français en mai reflète aussi la gestion prudente de leurs capacités de production", souligne Flavien Neuvy, directeur de l'Observatoire Cetelem de l'automobile. "Leurs délais de livraison augmentent actuellement, mais les commandes sont là. Un rééquilibrage entre les Français et les groupes étrangers devrait s'opérer d'ici la fin de l'année." Du côté des marques étrangères, Nissan 7201.T , Fiat FCHA.MI et Opel GM.N , ont tiré leur épingle du jeu, tout comme le haut de gamme, signal positif pour la conjoncture économique, avec une performance soutenue de BMW BMWG.DE et Mercedes DAIGn.DE . En revanche, le groupe Volkswagen VOWG_p.DE , numéro trois en France derrière les groupes PSA et Renault, a vu ses immatriculations baisser de 5,3%. Le marché des véhicules utilitaires légers, autre miroir de l'activité économique, a reculé de 8,9% en données brutes (+1,8% en données CJO), mais les immatriculations de véhicules industriels, malmenées en 2014, ont poursuivi leur rebond pour le troisième mois d'affilée, avec une hausse de 26,9% en mai. En Bourse à 16h05, l'action Renault gagne 0,58%, en ligne avec l'indice CAC 40 .FCHI (+0,55%) et celui des valeurs automobiles européennes .SXAP (+0,57%). PSA cède en revanche 0,7%. * Le communiqué du CCFA : http://bit.ly/1BBNYxl (Edité par Dominique Rodriguez)

Valeurs associées

-0.05%
-1.51%
-0.68%
-0.20%
+0.47%
-0.77%
-0.29%
-0.12%
-0.59%
-0.20%
+0.12%
-0.41%
+0.06%
-1.28%
-0.32%
-0.20%
+0.06%
+0.21%
0.00%
+0.06%
-0.10%
-100.00%
-0.05%
-0.62%
+0.16%
BMW
-0.20%
-0.46%
-1.51%
-0.79%
-2.98%
Afficher toutes les valeurs associées Réduire

Mes listes

valeur

dernier

var.

280.775 +5.97%
5391.64 +0.21%
3.085 0.00%
29.58 +1.30%
329.89 +0.90%
90.18 +0.27%
1.266 -0.02%
18.451 +0.02%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.