1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

France-Le Maire "ouvert" à une reprise de la dette des hôpitaux
Reuters17/11/2019 à 16:15

    PARIS, 17 novembre (Reuters) - Bruno Le Maire n'a pas exclu
dimanche une reprise de la dette des hôpitaux publics, alors que
le gouvernement doit présenter mercredi un plan d'action
renforcée pour ce secteur en proie à une forte mobilisation
sociale depuis des mois. 
    "Tout est ouvert", a déclaré le ministre de l'Economie sur
BFM TV, confirmant que Bercy ne ferme plus la porte à une
reprise partielle ou totale de cette dette, qui s'élève à 30
milliards d'euros. 
    "Nous mettrons le paquet sur l'hôpital", a promis Bruno Le
Maire. "Nous ne compterons pas notre effort. (...) Je ne peux
pas vous dire ce que cela représentera." 
    "Je suis ouvert à toutes les solutions du moment qu'elles
sont rapides, efficaces, et qu'elles concernent les personnels
hospitaliers en priorité", a ajouté le ministre de l'Economie.
    Assurant avoir entendu "la colère" et "l'indignation" des
personnels hospitaliers, Emmanuel Macron a annoncé jeudi que le
plan promis par la ministre de la Santé Agnès Buzyn serait
dévoilé mercredi prochain par le Premier ministre Edouard
Philippe qui en précisera l'"ampleur, les montants, le
calendrier et les modalités techniques". 
    Ce plan "conséquent", a ajouté le président de la
République, redonnera des "marges de manoeuvres financières" à
l'hôpital. 
    Bruno Le Maire a précisé que des discussions auraient lieu
lundi ou mardi entre les ministres concernés. 
    "Bercy est parfaitement lucide sur la nécessité qu'il y a,
après des années d'efforts (..) de donner désormais aux hôpitaux
les moyens de fonctionner", a déclaré le ministre de l'Economie.
  

 (Jean-Stéphane Brosse)
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer