1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

France-Le déficit des transactions courantes s'est creusé en avril
Reuters07/06/2018 à 08:45

    PARIS, 7 juin (Reuters) - La balance des paiements de la France fait
apparaître en avril une légère dégradation du déficit des transactions
courantes, qui s'est creusé à 1,1 milliard d'euros après un déficit révisé à 0,6
milliard en mars, selon les données CVS-CJO publiées jeudi par la Banque de
France. 
    Le déficit de mars avait été annoncé à 1,3 milliard en première estimation. 
    Le creusement du déficit des transactions courantes en avril est imputable à
un tassement de l'excédent des échanges de services (à 1,8 milliard d'euros
contre 2,4 milliards en mars. Dans le même temps le déficit des échanges de
biens est resté presque stable (à -3,7 milliards après -3,8 milliards),
l'excédent des revenus primaires et secondaires étant lui aussi quasi inchangé
d'un mois sur l'autre (à 0,7 milliard après 0,8 milliard en mars). 
    Dans le détail, l'érosion de l'excédent des services s'explique en grande
partie par une moins bonne performance du tourisme (1,1 milliard, après 1,5
milliard), souligne la Banque de France.
    Au sein de la balance des biens, la dégradation de la facture énergétique a
notamment été contrebalancée par une amélioration des exportations
aéronautiques. 
    Le compte financier (en données brutes) fait apparaître des investissements
directs français à l'étranger en forte baisse en avril (6,2 milliards après 13,1
milliards en mars) alors que les investissements étrangers en France ont connu
dans le même temps une hausse de moindre ampleur (3,6 milliards d'euros, contre
2,4 milliards en mars). 
    Les investissements de portefeuille se sont soldés en avril par des sorties
nettes de capitaux d'un montant de 28,1 milliards d'euros, après des entrées
nettes à hauteur de 2,6 milliards d'euros le mois précédent.
    Les opérations de prêts et emprunts se traduisent quant à elles par
d'importantes entrées nettes, de l'ordre de 41,2 milliards d'euros, après 1,0
milliard de sorties nettes en mars. 
    
    Données détaillées sur le site de la Banque de France:
    https://bit.ly/2HuKuWQ
        
 Le point sur la conjoncture française                 ECO/FR 
 Graphique: Les chiffres clés de l'économie   http://tmsnrt.rs/2B7G9qP
 
 (Myriam Rivet, édité par Julie Carriat)
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer