Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

VINCI

82.96EUR
+0.56% 
indice de référence CAC 40

FR0000125486 DG

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    82.36

  • clôture veille

    82.50

  • + haut

    82.96

  • + bas

    82.22

  • volume

    128 649

  • valorisation

    49 108 MEUR

  • capital échangé

    0.02%

  • dernier échange

    26.04.18 / 10:17:04

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    80.48

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    85.44

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter VINCI à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter VINCI à mes listes

    Fermer

France-Lancement d'une médiation sur Notre-Dame-des-Landes

Reuters01/06/2017 à 20:40
    * Trois médiateurs désignés, rapport attendu à la fin de 
l'année 
    * Matignon prône un "dialogue apaisé" 
    * Vives réactions à Nantes sur la composition de la mission 
 
 (Actualisé avec communiqué de Matignon, réactions à Nantes) 
    PARIS, 1er juin (Reuters) - Le gouvernement lancé jeudi une 
"mission de médiation" sur le projet controversé de construction 
d'un aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique), près 
de Nantes, provoquant de vives réactions sur place.     
    Le chef du gouvernement, Edouard Philippe, le ministre de la 
Transition écologique, Nicolas Hulot, et la ministre chargée des 
Transports, Elisabeth Borne, ont installé cette mission composée 
de trois personnes : Anne Boquet, préfète et inspectrice 
générale des finances ; Michel Badre, ancien membre du Conseil 
général de l'environnement et du développement durable, membre 
du Conseil économique, social et environnemental ; et Gérard 
Feldzer, ex-pilote de ligne, président honoraire de l'Aéro-club 
de France. 
    Les trois médiateurs vont envisager "toutes les solutions 
allant dans le sens de l'intérêt général, dans un dialogue 
apaisé avec les acteurs et dans le respect de l'ordre public", 
peut-on lire dans un communiqué de Matignon. 
    Les conclusions de la mission "permettront d'identifier la 
mesure la mieux apte à satisfaire les besoins de transport à 
long terme et de préservation de l'environnement, dans une 
vision cohérente de l'aménagement durable de la métropole 
nantaise, au service du plus grand nombre, tout en assurant le 
respect de l'Etat de droit", souligne-t-on également.  
    Le rapport de la mission sera remis au gouvernement "dans un 
délai maximal de six mois, soit le 1er décembre 2017 au plus 
tard." 
     
    "PARODIE DE CONCERTATION" 
    L'annonce des noms des trois médiateurs a provoqué la 
"stupéfaction" de Bruno Retailleau, président Les Républicains 
de la région Pays de la Loire et du syndicat mixte 
aéroportuaire, qui réunit toutes les collectivités locales qui 
financent le projet d'aéroport. 
    Le bras droit de François Fillon lors de la dernière 
campagne présidentielle s'est notamment offusqué de la 
nomination de Gérard Feldzer, "militant" et "opposant notoire à 
l'aéroport du Grand Ouest". 
    "Le minimum que l'on était en droit d'attendre dans cette 
médiation, c'est que les médiateurs soient neutres et 
objectifs", a-t-il estimé. "Si le gouvernement ne me donne pas 
des garanties sérieuses sur la neutralité de cette médiation, 
(...) je ne me prêterai pas à cette parodie de concertation." 
    Les profils des médiateurs "ne garantissent ni 
l'impartialité, ni l'indépendance de leur mission", a réagi de 
son côté Philippe Grosvalet, président socialiste du conseil 
départemental de Loire-Atlantique et autre partisan du  
"transfert" de l'actuel aéroport de Nantes. 
    "Dans ces conditions, sans éclairage du Premier ministre 
d'ici là, je ne me rendrai pas au rendez-vous organisé sur le 
sujet mardi prochain à Matignon", a-t-il prévenu lui aussi. 
    Nicolas Hulot est hostile à la construction de l'aéroport, 
avalisée par un référendum local mais contestée par des 
opposants installés sur le site. Le précédent gouvernement avait 
souligné que leur expulsion pouvait donner lieu à des violences 
périlleuses. 
    L'ancien animateur de télévision et militant écologiste 
estime qu'il existe des "alternatives" à ce projet. 
    "Ma conviction, c'est qu'on n'a pas étudié toutes les 
alternatives", avait-il expliqué juste après sa nomination. 
     
     
 
 (Jean-Baptiste Vey et Elizabeth Pineau, avec Guillaume Frouin à 
Nantes) 
 

Valeurs associées

+0.58%

Mes listes

valeur

dernier

var.

1.034 +0.98%
2.99 +2.57%
CGG
1.957 +2.35%
3.665 +1.81%
14.24 +0.42%
1.13 0.00%
281.65 +0.36%
46 0.00%
74.21 +0.20%
170.4 +0.59%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.