1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

France-L'université de Rennes annule la tenue des examens
Reuters17/05/2018 à 09:48

    PARIS, 17 mai (Reuters) - L'université de Rennes
(Ille-et-Vilaine) a annulé jeudi les examens qui devaient se
tenir dans la journée en raison d'un blocage des bâtiments des
épreuves. 
    "Un groupe d'environ 300 individus, dont une partie cagoulés
et extérieure à l'établissement, s'est organisé pour bloquer les
bâtiments où devaient se dérouler les examens", a écrit
l'université sur Twitter. 
    "Après avoir ouvert par effraction plusieurs salles, ils ont
obstrué les différentes entrées afin d'empêcher l'accès aux
épreuves. Par conséquent, les conditions normales d'examens
n'étant plus garanties, l'équipe de direction a décidé d'annuler
les épreuves prévues aujourd'hui", a-t-elle ajouté. 
    La direction précise qu'elle mettra "tout en oeuvre pour
assurer la tenue des examens". Les modalités seront communiqués
"très prochainement". 
    L'université de Nantes (Loire-Atlantique) avait reporté ses
épreuves mercredi en raison de manifestations bruyantes
d'étudiants dans la salle des examens. Celles de jeudi ont aussi
été annulées. 
    Mardi, l'université Paris Nanterre (Hauts-de-Seine) a
annoncé qu'elle renonçait à tenir des examens physiquement,
estimant que les blocages ne cesseraient pas dans les prochains
jours. 
    Les épreuves se feront donc en ligne et prendront la forme
d'oraux, de travaux à la maison, de mini-mémoires ou encore 
questionnaires à choix multiples en ligne. 
    Selon le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux,
15.000 sessions d'examens se sont déjà tenues, soit les deux
tiers des partiels. 
    "L'ensemble des examens se tiendront soit dans leur
université, soit sur des sites délocalisés comme on l'a déjà
organisé, soit en ligne", a-t-il déclaré sur France 2.  
    La semaine dernière, les examens des étudiants de Nanterre
qui devaient se tenir au centre d'Arcueil (Val-de-Marne) avaient
déjà été annulés par l'université en raison d'un blocage
étudiant, malgré le déploiement de forces de police.
 

 (Caroline Pailliez, édité par Yves Clarisse)
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

4840.38 -0.15%
1.13878 +0.06%
257.35 +0.10%
13.38 +0.15%
57.41 +1.11%

Les Risques en Bourse

Fermer