1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

France-L'Unedic prévoit 182.000 chômeurs supplémentaires en 2015
Reuters16/01/2015 à 14:43


(Actualisé avec éléments complémentaires) PARIS, 16 janvier (Reuters) - L'Unedic prévoit que le chômage progressera encore cette année en France, le nombre de demandeurs d'emploi augmentant de 104.000 en catégorie A et de 182.000 en catégories A, B et C. Selon l'organisme gestionnaire de l'assurance chômage, qui présentait vendredi ses nouvelles prévisions financières, le nombre de chômeurs inscrits en catégorie A (sans aucune activité) atteindrait ainsi 3.594.000 cette année en France métropolitaine, après 3.490.000 l'an dernier. En ajoutant ceux qui ont exercé une activité réduite (catégories B et C), ce nombre atteindrait 5.368.000 cette année, après 5.186.000 l'an dernier. Le taux de chômage au sens du Bureau international du travail (BIT) atteindrait 10,3% en France métropolitaine en 2015, après 10,0% en 2014. En 2014, l'augmentation du nombre de demandeurs d'emploi aurait été de 182.000 en catégorie A et de 279.000 en catégories A, B, C, poursuit l'Unedic. L'organisme prévoit que le déficit de l'assurance chômage augmentera cette année pour atteindre 4,435 milliards d'euros, après 3,888 milliards en 2014. La dette de l'assurance chômage atteindrait quant à elle 25,9 milliards d'euros cette année, après 21,5 milliards en 2014. Les nouvelles prévisions de l'Unedic s'appuient sur la prévision d'une croissance économique de 0,8% en France cette année, issue d'un consensus d'économistes, qui est légèrement inférieure au 1% prévu par le gouvernement. (Jean-Baptiste Vey, édité par Yves Clarisse)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

29.88 +16.72%
50.27 -3.70%
13.936 +0.36%
36.28 +3.07%
CGG
1.0085 +20.63%

Les Risques en Bourse

Fermer