1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

France--L'assaillant de la prison de Condé-sur-Sarthe maîtrisé-Castaner
Reuters05/03/2019 à 19:52

    PARIS, 5 mars (Reuters) - Le détenu qui a poignardé deux
surveillants de la prison de Condé-sur-Sarthe (Orne) a été
maîtrisé par des policiers du RAID, ainsi que sa complice
présumée et compagne, a annoncé mardi soir sur Twitter le
ministre de l'Intérieur. 
    "Le détenu et sa compagne ont été interpellés par le Raid
dont je veux saluer le courage, le sang-froid et le
professionnalisme", a écrit Christophe Castaner. 
    Ce détenu condamné à 30 ans de prison avait blessé mardi
matin deux surveillants de la centrale de Condé-sur-Sarthe avec
un couteau en céramique lors d'une attaque qualifiée de
"terroriste" par la ministre de la Justice, Nicole Belloubet.
    Cet homme converti il y a quelques années à l'islam se
trouvait alors avec sa femme dans l'unité de vie familiale (UVF)
de l'établissement, dans lequel ils sont restés retranchés
pendant près de dix heures. 
    L'homme affirmait notamment avoir une ceinture d'explosifs,
selon une source syndicale pénitentiaire.
    La ministre de la Justice, Nicole Belloubet, a qualifié
cette attaque de "terroriste".

 (Elizabeth Pineau, édité par Emmanuel Jarry)
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer