Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

France-"Il n'y a pas d'affaire Ferrand", dit Castaner

Reuters26/05/2017 à 09:32
    PARIS, 26 mai (Reuters) - Il n'y a pas d'affaire Richard 
Ferrand, a déclaré vendredi le porte-parole du gouvernement, 
Christophe Castaner, excluant une nouvelle fois la démission du 
ministre de la Cohésion des territoires fragilisé par les 
révélations du Canard enchaîné. 
    "Il y a un débat Ferrand, il n'y a pas une affaire Ferrand", 
a-t-il dit sur franceinfo, ajoutant que ce qu'on reproche à ce 
soutien de la première heure d'Emmanuel Macron ne "relève 
absolument pas d'une illégalité quelconque".   
    La publication par le Canard enchaîné de révélations sur les 
anciennes activités professionnelles de Richard Ferrand et 
l'emploi d'assistant parlementaire dont a bénéficié son fils, 
ont entraîné des appels à la démission du ministre, notamment de 
la part de la présidente du Front national Marine Le Pen. 
    Dans son édition de mercredi, l'hebdomadaire satirique 
rapporte que les Mutuelles de Bretagne, qu'il a dirigées 
jusqu'en 2012, ont loué à partir de 2011 des locaux commerciaux 
appartenant à sa compagne pour un loyer annuel de 42.000 euros. 
    Christophe Castaner a souligné que Richard Ferrand n'était à 
l'époque "pas en politique" et que l'appel d'offres répondait 
aux règles en vigueur, ce qui explique que le Parquet national 
financier refuse de se saisir de ce dossier.     
    "Il n'y a pas de base légale dans cette affaire et c'est la 
raison pour laquelle les juges ne s'en saisissent pas", a-t-il 
dit 
    Interrogé sur la question de savoir si le parquet de Brest 
pourrait malgré tout s'en saisir, comme le demandent les 
Républicains, le porte-parole a répondu : "Si le parquet juge 
utile d'intervenir, il a toute liberté de le faire." 
    Le Canard enchaîné a en outre révélé que l'ex-député avait 
embauché son fils pendant plusieurs mois, en 2014, comme 
collaborateur parlementaire. 
    Richard Ferrand, qui a dit jeudi n'avoir "pas une seconde" 
songé à se retirer, a donc une nouvelle fois obtenu le soutien 
du gouvernement.     
    Christophe Castaner, qui avait reconnu mercredi que ce 
dossier tombait "mal", en pleine préparation de la loi sur la 
moralisation de la vie publique, a démenti vendredi l'existence 
de tensions internes au gouvernement. 
    Le ministre de la Justice, François Bayrou, chargé de 
préparer le projet de loi qui, selon le porte-parole du 
gouvernement, devrait être présenté le 7 juin - "c'est 
l'objectif" - est en effet resté silencieux. 
    "Il n'y a pas de tension particulière", a dit Christophe 
Castaner en précisant qu'une réunion avait eu lieu jeudi sur le 
texte afin d'"aller vite et loin". 
 
 (Yves Clarisse, édité par Julien Ponthus) 
 

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.