Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

DANONE

65.63EUR
-0.42% 
Ouverture théorique 65.63
indice de référence CAC 40

FR0000120644 BN

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    66.00

  • clôture veille

    65.91

  • + haut

    66.13

  • + bas

    65.28

  • volume

    1 328 043

  • valorisation

    44 019 MEUR

  • capital échangé

    0.20%

  • dernier échange

    22.05.18 / 17:35:11

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    61.70

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    69.56

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter DANONE à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter DANONE à mes listes

    Fermer

France/Elevage-Le gouvernement ne veut plus de baisses de prix

Reuters12/02/2016 à 20:32
    PARIS, 12 février (Reuters) - Le gouvernement a menacé 
vendredi la grande distribution et les industriels français de 
durcir la réglementation encadrant les négociations commerciales 
avec les producteurs agricoles en difficulté si la campagne 2016 
devait se traduire par des baisses de prix. 
    "Au vu de la situation particulièrement grave dans laquelle 
se trouvent les éleveurs français, les ministres ont indiqué 
très clairement aux entreprises de la distribution et de la 
transformation qu'il n'était pas acceptable que les négociations 
commerciales conduisent en 2016 à des baisses de prix pour les 
filières en difficulté, en particulier pour les produits 
laitiers", lit-on dans un communiqué.  
    Celui-ci a été publié à l'issue d'une réunion des principaux 
acteurs de l'industrie et de la distribution avec des 
représentants du monde agricole autour des ministres de 
l'Agriculture et de l'Economie, Stéphane Le Foll et Emmanuel 
Macron. 
    Les deux ministres "ont annoncé qu'ils étaient prêts à 
durcir le cadre législatif si les négociations commerciales ne 
respectaient pas ces objectifs", indique le communiqué. 
    Dans l'immédiat, ils ont décidé de lancer un audit sur 
l'impact de la loi de modernisation de l'économie sur les 
filières lait et viandes. 
    Toujours selon le communiqué, Emmanuel Macron a rappelé la 
priorité donnée à la DGCCRF (Direction générale de la 
concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) 
en matière de contrôle du déroulement des négociations 
commerciales, "afin que toute pratique abusive soit 
immédiatement sanctionnée."  
    La loi Macron pour la croissance et l'activité et l'égalité 
des chances économiques votée l'an passé prévoit la possibilité 
d'amendes allant jusqu'à 5% du chiffre d'affaires des 
entreprises concernées. 
    Les ministres de l'Agriculture et de l'Economie ont en outre 
présenté lors de cette réunion le projet de décret portant sur 
l'obligation d'étiquetage de l'origine des viandes et du lait 
dans les produits transformés. 
    Le texte sera transmis en début de semaine par le 
gouvernement à la Commission européenne et au Conseil d'Etat, 
comme prévu par les réglementations française et communautaire. 
    Le communiqué indique enfin qu'un travail va être engagé 
avec les acteurs de la production, de la transformation et de la 
grande distribution sur la prise en compte des coûts de revient 
moyens agricoles dans les indicateurs utilisés pour la fixation 
des prix. 
     
    Voir aussi : Semaine décisive pour l'exécutif sur le front 
agricole   
 
 (Yann Le Guernigou, édité par Guy Kerivel) 
 

Valeurs associées

-0.42%
+0.39%
+1.90%

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.