Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

France-Ebauche d'accord pour les prisons, le mouvement continue

Reuters18/01/2018 à 11:49
    * Selon la DAP, 46% des établissements sont touchés 
    * La DAP évoque une situation tendue dans plusieurs d'entre 
eux 
    * Un document de travail à l'arbitrage à Matignon 
 
    PARIS, 18 janvier (Reuters) - Le mouvement des gardiens de 
prison a repris jeudi matin malgré la mise au point mercredi 
d'un document de travail lors de discussions entre deux 
syndicats de surveillants et la direction de l'administration 
pénitentiaire (DAP). 
    L'Ufap-Unsa Justice et la CGT pénitentiaire entendent 
maintenir la pression pour obtenir du gouvernement des 
engagements précis et financés en matière de conditions de 
travail et de sécurité des gardiens. 
    Selon la DAP, 87 des 188 établissements pénitentiaires, soit 
46%, étaient touchés jeudi matin, dont les deux tiers par des 
blocages et le reste par des retards de prise de service. 
    Le mouvement a été déclenché par l'agression à l'arme 
blanche de trois surveillants et d'un gradé de la prison de 
Vendin-le-Vieil (Pas-de-Calais), le 11 janvier, par un détenu de 
nationalité allemande converti à l'islam, Christian Ganczarski, 
condamné à 18 ans de prison pour complicité dans l'attentat de 
2002 contre une synagogue de Djerba, en Tunisie. 
    Selon les deux syndicats et la DAP, le document de travail 
transmis à la chancellerie et aux services du Premier ministre 
porte sur l'amélioration de la sécurité des surveillants, la 
reconnaissance de leur métier, la gestion des détenus violents, 
une meilleur étanchéité entre détenus ordinaires et radicalisés 
ou condamnés pour faits de terrorisme, et les moyens en 
effectifs et en équipements.  
    "Sur ces bases, les travaux se poursuivront en vue de 
parvenir à des résultats concrets", assure-t-on à la DAP. 
     
    TENSION À FLEURY-MÉROGIS 
    "Ce n'est qu'un document de travail", a cependant dit à 
Reuters le secrétaire général de l'Ufap-Unsa, Jean-François 
Forget, selon qui l'impact budgétaire des mesures envisagées 
nécessite un arbitrage de Matignon. 
    "Nous attendons le retour de la Chancellerie et de Matignon. 
Nous n'arrêterons notre mouvement que quand les personnels 
jugeront que le compte y est", a-t-il averti tout en ajoutant : 
"Nous sommes prêts à repartir en discussion."  
    Le syndicat SNP-FO, qui insiste sur la revalorisation du 
statut et des salaires des gardiens, s'est désolidarisé de ces 
discussions mais ses adhérents participent aux blocages. 
    Selon le secrétaire local SNP-FO de Fleury-Mérogis 
(Essonne), Thibault Capelle, la situation a été particulièrement 
tendue jeudi matin dans cet établissement où est notamment 
détenu le dernier survivant présumé des auteurs des attentats du 
13 novembre 2015 à Paris et Saint-Denis, Salah Abdeslam. 
    Des adhérents des trois syndicats ont bloqué l'entrée de 
l'établissement à 6h00 du matin et les forces de l'ordre sont 
intervenues à coups de gaz lacrymogènes, a-t-il dit à Reuters. 
    Le blocage a été levé vers 10h30 mais la paralysie des 
parloirs a provoqué des tensions avec les détenus d'un des 
bâtiments, où une équipe régionale d'intervention et de sécurité 
(ERIS, unité d'élite de la DAP) a dû intervenir, a-t-il ajouté. 
    Selon la DAP, quelques autres établissement ont aussi connu 
une situation tendue, dont Fresnes (Val-de-Marne). 
 
 (Emmanuel Jarry, édité par Yves Clarisse) 
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.