1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

France-Dix associations appellent Macron à un sursaut pour la planète
Reuters30/08/2018 à 06:00

    PARIS, 30 août (Reuters) - Dix associations de défense de
l'environnement appellent jeudi Emmanuel Macron à un sursaut
après la démission surprise de son ministre de la Transition
écologique Nicolas Hulot, qui révèle selon elles la
superficialité de l'engagement écologique du chef de l'Etat.
    Dans une tribune diffusée jeudi sur franceinfo, ces
associations, dont France Nature Environnement, Générations
futures et le Réseau sortir du nucléaire, estiment qu'"Emmanuel
Macron ne peut continuellement aspirer à la synthèse là où nous
attendons des choix clairs, ambitieux et pleinement assumés".  
    "Nous ne pouvons plus soutenir l'agriculture biologique et
'en même temps' le glyphosate, la sobriété énergétique et 'en
même temps' le nucléaire, une redynamisation des centres-villes
et 'en même temps' EuropaCity et l'artificialisation des terres
agricoles", écrivent-elles. 
    "Face aux conservatismes qui s'expriment à tous les niveaux
de l'Etat, la démission de Nicolas Hulot appelle un sursaut",
poursuivent-elles, exhortant à "changer de cap tout en osant
rompre avec la facilité des Trente glorieuses".
    "Nul doute qu'au lendemain d'une démission qui a tant fait
parler, Emmanuel Macron devra faire sien l'aphorisme de Pierre
Mendès-France, 'gouverner c'est choisir'", concluent-elles.
    Nicolas Hulot a quitté le gouvernement sans avoir obtenu de
garanties dans plusieurs domaines, et notamment dans la
perspective de la programmation pluriannuelle de l'énergie
(PPE), un chantier aux enjeux aussi lourds que symboliques, au
risque de laisser le champ libre à ses contradicteurs et à EDF.
 

 (Julie Carriat, édité par Arthur Connan)
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

9.702 +3.52%
4875.93 +1.70%
1.137 0.00%
13.57 +0.93%
57.1 +1.73%

Les Risques en Bourse

Fermer