1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

France-Deux détenus de Colmar s'évadent par un trou au plafond
Reuters30/07/2018 à 12:57

    STRASBOURG, 30 juillet (Reuters) - Deux détenus de la maison
d'arrêt de Colmar (Haut-Rhin) se sont évadés dans la nuit de
dimanche à lundi par les toits après avoir percé un trou dans le
plafond de leur cellule, a-t-on appris auprès du parquet et de
l'administration pénitentiaire.
    "On s'en est aperçu ce matin parce qu'il y avait un drap qui
descendait dans la rue", a expliqué à Reuters le magistrat de
permanence au parquet de Colmar. 
    Le même mode opératoire avait déjà été employé avec succès
par trois détenus dans la nuit du 31 décembre 2012 au 1er
janvier 2013.
    Les deux hommes, originaires des pays de l'Est, avaient été
condamnés pour vol cette année à cinq ans de prison.
    Les faits se sont produits à 6h30, selon l'administration
pénitentiaire qui confirme le trou creusé dans le plafond de la
cellule de ce "très vieil établissement".
    La maison d'arrêt de Colmar, qui dispose de 120 places en
centre-ville, a été créée en 1919 dans un ancien couvent des
Augustins datant de 1316.
    Lors de l'évasion de 2013, le procureur de la République de
l'époque avait regretté la vétusté de l'établissement.
    "Il semblerait que le plafond des cellules soit constitué de
matériaux assez friables qui ont été attaqués avec un outil de
fortune constitué avec des objets de la cellule elle-même, un
pied de table, notamment", avait dit Bernard Lebeau.
    Deux des évadés s'étaient rendus quelques jours après tandis
que le troisième était repris.
    Les deux maisons d'arrêt du Haut-Rhin, celle de Colmar et
celle de Mulhouse, doivent être remplacées par un nouvel
établissement situé à Lutterbach. Les travaux doivent débuter en
septembre, selon l'administration pénitentiaire.

 (Gilbert Reilhac, édité par Yves Clarisse)
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer