Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

DAIMLER

65.60EUR
-2.31% 
Ouverture théorique 0.00

DE0007100000 DAI

Stuttgart données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    66.40

  • clôture veille

    67.15

  • + haut

    66.40

  • + bas

    64.60

  • volume

    52 979

  • valorisation

    70 181 MEUR

  • capital échangé

    0.00%

  • dernier échange

    24.05.18 / 21:55:02

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • Éligibilité

    Non éligible Boursorama

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter DAIMLER à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter DAIMLER à mes listes

    Fermer

France-CGT et CFDT bloqueront un accord sur les 39 h chez Smart

Reuters15/09/2015 à 12:37

STRASBOURG, 15 septembre (Reuters) - La CGT et la CFDT de l'usine automobile Smart de Hambach (Moselle) s'opposeront, comme la loi le leur permet, à un retour aux 39 heures de travail hebdomadaires souhaité par la direction de la filiale du groupe allemand Daimler DAIGn.DE et approuvé par 56% des salariés, a-t-on appris mardi de source syndicale. Un accord d'entreprise doit, pour être validé, porter la signature de syndicats représentatifs d'au moins 30% du personnel mais d'autres syndicats peuvent s'y opposer s'ils ont eux-mêmes obtenu plus de 50% des voix aux élections professionnelles. La CGT et la CFDT de Smart, qui représentent ensemble 53% des 800 salariés de l'usine, se sont constituées en intersyndicale pour empêcher le projet d'accord qu'avait présenté, dans le cadre des NAO (négociations annuelles obligatoires), la filiale du groupe allemand Daimler. "Il n'y aura pas d'accord. On prendra nos responsabilités", a dit à Reuters Didier Getrey, représentant de la CFDT. Opposés depuis le départ au projet de la direction, les deux syndicats s'estiment confortés par le fait que celui-ci n'a été approuvé, vendredi dernier, que par 39% des ouvriers, le personnel Etam (employés, techniciens et agents de maîtrise) et cadres votant au contraire en sa faveur à 74%. Seul syndicat ayant appelé à voter "oui" au nom de la sauvegarde de l'emploi, la CFE-CGC, qui n'aurait pu signer un accord qu'avec l'appui de la CFTC, n'y croit plus guère. "Il n'y a pas d'accord pour l'instant mais il ne faut pas brûler les étapes. Il faut voir comment le projet va être écrit et interprété", a dit à Reuters Mario Mutzette, représentant de la CFE-CGC. Les syndicats et la direction doivent se retrouver mercredi. La filiale du groupe allemand Daimler proposait aux salariés une augmentation de 12% de la durée du travail, qui serait passée de 35 à 39 heures hebdomadaires jusqu'en 2020, en échange d'une augmentation du salaire de base de 6%, soit 120 euros brut par mois, et d'une prime de 1.000 euros versée en deux fois. Les cadres auraient perdu, de leur côté, 10 jours de RTT. La direction de Smart s'engageait, en contrepartie, à ne procéder à aucune suppression d'emploi durant la durée de l'accord. Celui-ci aurait inévitablement concerné les 800 salariés des équipementiers installés sur le site qui produit la version deux places du petit véhicule urbain. Selon les syndicats, la direction souhaite augmenter la productivité pour garantir que la prochaine version de la Smart Fortwo soit assemblée en Moselle et non dans l'usine Renault de Novo Mesto, en Slovénie, qui produit depuis l'an dernier une version "quatre places" en partenariat avec Daimler. (Gilbert Reilhac, édité par Yves Clarisse)

Valeurs associées

-2.31%
-2.36%
-2.14%
-2.46%
-2.31%
-3.15%
0.00%
-1.68%
-2.77%
-2.43%

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.