Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

CREDIT AGRICOLE SA

13.6800EUR
-0.47% 
indice de référence CAC 40

FR0000045072 ACA

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    13.7000

  • clôture veille

    13.7450

  • + haut

    13.7050

  • + bas

    13.6200

  • volume

    99 446

  • valorisation

    38 935 MEUR

  • capital échangé

    0.00%

  • dernier échange

    25.04.18 / 09:11:54

  • secteur

    Banques

  • Indice de référence

    CAC 40

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    13.2700

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    14.0900

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter CREDIT AGRICOLE SA à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter CREDIT AGRICOLE SA à mes listes

    Fermer

France-Baisse des encours du livret A en 2014

Reuters21/01/2015 à 20:26

PARIS, 23 septembre (Reuters) - La collecte nette du Livret A et du Livret de développement durable (LDD) a été très légèrement positive en décembre, à hauteur de 90 millions d'euros, mais négative de 6,1 milliards d'euros sur l'ensemble de 2014, selon les données publiées mardi par la Caisse des dépôts. A 365,1 milliards d'euros (263 milliards pour le Livret A et 102,1 milliards pour le LDD), l'encours de ces produits d'épargne populaire n'a diminué toutefois que de 2,1 milliards l'an passé, soit de 0,6%, grâce aux intérêts capitalisés. Si la collecte du LDD a été positive de 370 millions d'euros en décembre, celle du livret A a été négative pour le huitième mois consécutif (-290 millions après -1,25 milliard en novembre). Le livret A seul est responsable de la quasi-totalité de la décollecte de 2014. Le taux de rémunération des deux livrets a été abaissé à 1%, un plus bas historique, le 1er août, pour tenir compte de la faiblesse de l'inflation. Le fait que celle-ci soit aujourd'hui proche de zéro en rythme annuel (+0,1% pour l'inflation hors tabac en décembre) aurait dû conduire à une nouvelle baisse du taux au 1er février. Le gouvernement s'y est refusé bien que le gouverneur de la banque de France, Christian Noyer, ait fortement recommandé qu'il soit fixé à 0,75% en faisant valoir qu'une rémunération nettement supérieure à l'inflation renchérissait le coût des ressources des banques et partant, du financement de l'économie. ID:nL6N0UU0YL L'impact de la baisse des encours enregistrée en 2014 est limité par le fait que la collecte des deux livrets avait été très fortement positive en 2012 et 2013, à hauteur de près de 70 milliards d'euros en cumulé, à la faveur notamment de la hausse de leur plafond (+50% pour le livret A, +100% pour le LDD). Selon Philippe Crevel, directeur du Cercle de l'épargne, le livret A n'a connu que quatre années de décollecte ces vingt dernières années. La performance de 2014 est la plus mauvaise depuis 1996, où il avait subit des retraits nets de 8,3 milliards d'euros. A la Caisse des dépôts, où sont centralisés 65% des fonds du livret A, qui servent notamment à financer le logement social, on estime que la faiblesse actuelle de la collecte n'est pas le signe d'un mouvement de défiance. "Il y a un rééquilibrage mais aussi l'effet très clair de l'attractivité relative d'autres produits d'épargne comme le plan d'épargne logement et l'assurance vie du fait d'un différentiel de taux assez marqué", déclare-t-on. Même avec une rémunération historiquement basse de 1%, le taux réel du livret A, une épargne totalement liquide et non imposable, n'a jamais été plus élevé, souligne-t-on encore. Pour 2015, la Caisse anticipe une stabilisation, voire un léger tassement de la collecte par rapport aux niveaux actuels. (Yann Le Guernigou, édité par Jean-Michel Bélot)

Valeurs associées


Mes listes

valeur

dernier

var.

104.6 -1.32%
0.16 +45.45%
5417.49 -0.49%
200 0.00%
6.135 -2.15%
6.696 -0.65%
0.185 +37.04%
51.17 -1.29%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.