Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

France-Avertissement de Hollande à Macron sur la réforme du travail

Reuters22/08/2017 à 18:49
    PARIS, 22 août (Reuters) - François Hollande est sorti de sa 
réserve, mardi, pour mettre en garde son successeur à l'Elysée 
contre les risques d'une trop grande flexibilisation du marché 
du travail, qui pourrait, selon lui, entraîner des "ruptures".   
  
    "Il ne faudrait pas demander des sacrifices aux Français qui 
ne sont pas utiles", a dit l'ex-chef de l'Etat à la presse en 
marge du festival de cinéma d'Angoulême (Charente).  
    "Il ne faudrait pas flexibiliser le marché du travail 
au-delà de ce que nous avons déjà fait, au risque de créer des 
ruptures", a-t-il ajouté, alors que le gouvernement est en train 
d'achever les consultations sur les ordonnances prolongeant et 
amplifiant la loi El Khomri votée sous son quinquennat.   
    François Hollande s'était jusqu'à présent abstenu de 
commenter l'action de son ancien conseiller et ministre de 
l'Economie Emmanuel Macron, élu à la présidence de la République 
en mai dernier.  
    Le gouvernement doit lever cette semaine un coin de voile 
sur des ordonnances réformant le marché du travail, avant la 
présentation des textes définitifs le 31 août au terme de 
plusieurs semaines de discussions avec les partenaires sociaux. 
  
    En 2016, le gouvernement avait déclenché l'ire de certains 
syndicats, CGT et Force ouvrière en tête, avec sa loi Travail, 
un des derniers grands chantiers du quinquennat Hollande.  
    Ce texte avait été adopté malgré une longue série de 
manifestations et de fortes résistances dans la majorité 
socialiste, ce qui avait conduit le gouvernement à recourir à la 
procédure prévue par l'article 49-3 de la Constitution qui 
permet d'éviter un vote solennel sur un projet de loi.  
     
    MAILLY JUGE HOLLANDE "MAL PLACÉ"  
    François Hollande a invité Emmanuel Macron à inscrire son 
action dans la continuité des mesures prises sous sa présidence 
pour relancer l'économie et faire baisser le chômage.   
    "Ce qu'il faut, c'est conforter le mouvement qui est engagé, 
l'investissement, la consommation, le pouvoir d'achat et éviter 
toute décision qui viendrait contrarier ce mouvement qui est 
engagé", a estimé l'ancien chef de l'Etat. 
    Il s'est attribué au moins partiellement le mérite de 
l'embellie que connaît actuellement l'économie française. 
    "C'est vrai que les résultats sont là et qu'ils étaient 
d'ailleurs apparus dans les derniers mois du quinquennat et 
qu'ils sont encore plus manifestes aujourd'hui", a-t-il dit. "On 
a vu qu'à partir de 2015, la croissance était revenue, le 
chômage commençait à diminuer." 
    Le secrétaire général de Force ouvrière, Jean-Claude Mailly, 
qui a adopté une position beaucoup plus conciliante à l'égard 
d'Emmanuel Macron qu'envers François Hollande, a jugé l'ancien 
chef de l'Etat "mal placé pour donner des conseils". 
    "Parce que ça n'a pas été un expert du dialogue social, 
c'est le moins qu'on puisse dire", a déclaré le syndicaliste à 
BFM TV. "L'année dernière, je me souviens très bien, sur la 
méthode (...), c'était un raté complet, il n'a pas concerté." 
    Jean-Claude Mailly a également reproché à François Hollande 
d'avoir "flexibilisé" le marché du travail "sans beaucoup de 
sécurité" pour les salariés.  
    "Nous, on n'est toujours pas d'accord avec la loi de l'année 
dernière", a ajouté le numéro un de FO. "Là (...) on est en 
train d'essayer de corriger." 
 
 (Simon Carraud et Myriam Rivet, avec Caroline Pailliez, édité 
par Emmanuel Jarry) 
 

Mes listes

valeur

dernier

var.

9.84 0.00%
8.294 +1.74%
0.985 -13.22%
1.568 0.00%
1.231 0.00%
6.592 -1.02%
20.78 +1.02%
1.255 +4.58%
1.278 0.00%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.