Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

France-A Saint-Nazaire, STX construit la "merveille" de MSC

Reuters20/04/2015 à 19:04

SAINT-NAZAIRE, Loire-Atlantique, 20 avril (Reuters) - Les chantiers navals STX de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique) ont entamé lundi la construction du MSC Meraveglia, commandé en mars 2014 par la compagnie de croisières italo-suisse au prix d'un accord de compétitivité qui avait divisé les syndicats. Long de 315 mètres et large de 43, le premier navire de la série "Vista", dont le nom signifie "merveille" en italien, devra être livré en mai 2017, pourra transporter 5.700 passagers et 1.536 membres d'équipage. La découpe de la première tôle a eu lieu lundi. Plus écologique que ses prédécesseurs, il est "le plus grand navire jamais construit par un armateur européen", souligne-t-on chez MSC, qui a commandé douze navires en dix ans aux ex-chantiers de l'Atlantique. Dans le cadre de ce contrat, le "Meraveglia" sera suivi par un second navire identique, dont la fin de la construction est prévue au printemps 2019. Quatrième compagnie de croisières au monde, MSC n'a pas dit lundi si elle comptait lever l'option pour deux paquebots supplémentaires, mais elle entend se développer sur le marché allemand, ce qui ouvrirait des perspectives aux constructeurs. La commande des deux premiers paquebots de la série "Vista" avait été signée en mars 2014 grâce à un "accord de compétitivité" qui avait conduit les salariés de STX à renoncer à une partie de leurs avantages et avait divisé les syndicats. "L'accord de compétitivité a été signé alors que nous étions dans une négociation commerciale difficile avec MSC, qui avait une exigence de prix très basse", a rappelé Laurent Castaing, directeur général de STX France, en marge de la cérémonie. "Et une des façons de l'atteindre a été cet accord de compétitivité, incontestablement ! Sans ça, il manquerait des millions d'euros et en général, dans l'industrie, on ne prend pas de commandes en perdant des millions d'euros." Les chantiers navals STX de Saint-Nazaire ont aujourd'hui quatre autres paquebots à construire, pour l'armateur Royal Caribbean Cruises Ltd (RCCL) et sa filiale "premium" Celebrity Cruises. Le carnet de commandes, plein jusqu'en 2020, a ainsi conduit l'entreprise à recruter 500 personnes en l'espace de trois ans. La question d'une vente des chantiers par leur maison-mère, le conglomérat sud-coréen STX, n'a pas, elle, connu d'avancée majeure récemment, selon Laurent Castaing. "Comme je l'ai indiqué en début d'année, le dossier de vente a été remis à jour pour être montré à de futurs acquéreurs", a déclaré le directeur général de STX France aux journalistes. "Mais il n'y a pas de calendrier de cession, de process précis... Je répète, encore une fois, que le statu quo reste l'une des issues possibles." (Guillaume Frouin, édité par Gregory Blachier)

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.