1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

France-50 propositions pour accélérer l'insertion des bénéficiaires du RSA

Reuters05/09/2018 à 21:21
    PARIS, 5 septembre (Reuters) - Le rapport sur le Revenu de
solidarité active (RSA) remis mercredi au Premier ministre
Edouard Philippe, préconise de "surmonter le paradoxe d'une
politique en échec", notamment en accélérant l'entrée dans le
dispositif et en unifiant le suivi des bénéficiaires.
    Edouard Philippe avait confié en juin à la députée La
République en marche (LaRem) des Bouches-du-Rhône, Claire
Pitollat, et au président du Conseil départemental de
Meurthe-et-Moselle, Mathieu Klein, une mission visant à
améliorer l'accompagnement et la réinsertion du dispositif.
    "Si un dispositif de solidarité ne fonctionne pas tel qu'il
devrait, il faut le repenser, l'améliorer", a-t-il souligné
mercredi sur son compte Twitter à la réception du rapport.
    La lettre de mission déplorait notamment que, six mois après
une demande de RSA, 40% des bénéficiaires ne soient pas orientés
vers un accompagnement. Au bout de deux ans, 13% sont
"totalement livrés à eux-mêmes". Au total, 66% des allocataires
le sont depuis deux ans et un tiers depuis cinq ans ou plus.
    Dans leur rapport, Claire Pitollat et Mathieu Klein notent
que "l'étirement excessif des premières étapes à l'entrée du RSA
est un "facteur majeur de complexité et d'éloignement social et
professionnel" et ils recommandent en conséquence d'accélérer
cette phase.
    Ils proposent en outre d'instaurer un accompagnement unique
"pour mettre fin au clivage actuel entre accompagnement
professionnel et accompagnement social", de développer
l'intermédiation entre employeurs et bénéficiaires et de donner
"un rôle plus actif et la maîtrise réelle de son parcours
d'insertion" à ces derniers.
    Pour ce faire, ils préconisent de renouveler la gouvernance
de la politique d'insertion et d'organiser "une évaluation
systématique, obligatoire et continue de politiques nationales
et territoriales d'insertion."
    Le revenu de solidarité active est entré en vigueur le 1er
juin 2009 en France métropolitaine et deux ans plus tard en
Outre-mer. Il a remplacé le revenu minimum d'insertion (RMI),
l'allocation de parent isolé (API) et les dispositifs associés
d'intéressement à la reprise d'activité.
    Depuis le 1er septembre 2010, le RSA est étendu aux jeunes
de moins de 25 ans sous condition de justifier de deux ans
d'activité au cours des trois dernières années.

 (Julie Carriat, édité par Nicolas Delame)
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.