1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

FRANCE 2017-Rencontre Fillon-Sarkozy à l'approche du premier tour

Reuters20/04/2017 à 10:46
 (Actualisé avec déclaration Sarkozy) 
    PARIS, 20 avril (Reuters) - François Fillon et Nicolas 
Sarkozy se sont rencontrés jeudi matin en tête à tête pour 
marquer l'unité de la droite à trois jours du premier tour de 
l'élection présidentielle, a-t-on appris dans l'entourage du 
candidat. 
    Les deux hommes ont pris un petit déjeuner durant environ 
une heure au domicile de l'ancien président, a-t-on précisé , 
confirmant une information de BFM TV et RTL. 
    Une photo de la rencontre, loin des médias, devrait être 
diffusée sur les réseaux sociaux. 
    "Compte tenu de la gravité des enjeux, de l'importance de 
cette élection, il m'est apparu que tous les signes de 
rassemblement devaient être donnés", a déclaré l'ancien chef de 
l'Etat sur RTL. 
    "Je soutiens la candidature de François Fillon. C'était 
normal qu'on parle, qu'on discute, qu'on se voie et que tous 
ceux qui m'ont fait confiance ou qui ont voté pour moi sachent 
que je considère que, pour la France, compte tenu de 
l'importance des enjeux et des problématiques que nous avons à 
affronter, pas une voix ne doit manquer à François Fillon", 
a-t-il ajouté. 
    Nicolas Sarkozy, qui avait déjà marqué le 7 avril son 
soutien à François Fillon, fragilisé par ses ennuis judiciaires, 
a appelé mardi les électeurs de La droite et du centre à voter 
sans "états d'âme" pour son ancien Premier ministre. 
    "C'est un message d'unité, d'union, de mobilisation", a-t-on 
déclaré dans l'entourage de François Fillon. 
    Alain Juppé, pourtant très critique envers le candidat, 
s'est affiché avec lui mercredi lors d'un déplacement à Paris au 
nom de cette même unité, qui se manifeste tardivement. 
 
 (Sophie Louet, édité par Yann Le Guernigou) 
 

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • phili646
    20 avril11:51

    Entre truands ils se serrent les coudes !!!!

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer