1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

FRANCE 2017-Mise en garde contre la diffusion de données après le piratage d'En Marche !
Reuters06/05/2017 à 10:53

    PARIS, 6 mai (Reuters) - La Commission nationale de contrôle 
de la campagne électorale a appelé samedi les médias et les 
particuliers à ne pas relayer de contenus liés à une attaque 
informatique dirigée contre l'équipe de campagne d'Emmanuel 
Macron pour l'élection présidentielle.  
    Le mouvement En Marche ! a annoncé avoir été victime d'une 
opération de piratage "massive" après la publication, vendredi 
soir sur internet, d'un grand nombre de documents et 
d'informations présentés comme émanant de certains responsables 
de l'équipe de campagne de l'ex-ministre de l'Economie. 
  
    Saisie de ce dossier vendredi soir par un représentant du 
candidat, la Commission rappelle dans un communiqué diffusé 
samedi, veille du second tour en métropole, que "la diffusion ou 
la rediffusion de telles données, obtenues frauduleusement, et 
auxquelles ont pu, selon toute vraisemblance, être mêlées de 
fausses informations, est susceptible de recevoir une 
qualification pénale à plusieurs titres et d'engager la 
responsabilité de ses auteurs".  
    Elle appelle donc "l'ensemble des acteurs présents sur les 
sites internet et les réseaux sociaux, au premier chef les 
médias, mais également tous les citoyens, à faire preuve 
d'esprit de responsabilité et à ne pas relayer ces contenus". 
    Le second tour de l'élection présidentielle, qui débute dès 
samedi dans certains territoires ultramarins et aura lieu 
dimanche en métropole, oppose Emmanuel Macron à la candidate du 
Front national, Marine Le Pen.  
 
 (Myriam Rivet, édité par Jean-Stéphane Brosse) 
 

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • 300CH
    06 mai12:09

    les médias continuent de bien faire leurs boulots de propagande, bin oui! ils n'ont plus le droit de laver le cerveau avec leurs sondages, faut bien qu'il nous le lave d'une autre façon, attention POUTINE c lui qui est derrière cela Mr les journaleux et médias à la botte de Mc, mdr, aah!! OUI bientôt le lavage de cerveau va continuer pour les LÉGISLATIVES "pour MARDI 9, vous y aurez droit"

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

60.09 -1.38%
15.1 -2.18%
27.01 -4.39%
6.682 -0.24%
2.894 -7.21%

Les Risques en Bourse

Fermer