Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

France-120 enseignes autorisées à ouvrir le dimanche fin juillet

Reuters26/07/2017 à 18:19
    PARIS, 26 juillet (Reuters) - La Fédération des enseignes de 
l'habillement (FEH) fera entériner jeudi un accord de branche 
permettant à plus de 120 enseignes regroupant 22.000 points de 
vente d'ouvrir le dimanche dès le 30 juillet. 
    La FEH, qui représente des marques telles que GAP, H&M et 
Zara, déposera auprès du Conseil de prud'hommes de Paris et du 
ministère du Travail l'accord de branche qu'elle a signé le 4 
juillet avec la CFDT et la CFE-CGC, majoritaires.  
    Cet accord permet à tous les magasins membres qui se 
trouvent dans les zones géographiques entérinées par la loi 
Macron 2015 (les zones touristiques, touristiques 
internationales, commerciales, et certaines gares) d'ouvrir le 
dimanche sans avoir à conclure d'accord d'entreprise avec leurs 
salariés. 
    Les autres syndicats présents dans la branche, notamment 
Force ouvrière et la CGT, avaient jusqu'à mercredi pour 
s'opposer à cette entente, ce qu'elles ont fait par lettre 
recommandée, a dit à Reuters Antoine Solanet, responsable du 
pôle social de la FEH.  
    "C'était attendu", précise-t-il. "Mais ces deux 
organisations restent minoritaires en termes de 
représentativité. On peut donc considérer que l'accord est 
valide." 
   Cette entente prévoit pour les salariés le doublement de la 
rémunération des heures travaillées le dimanche, l'attribution 
d'un repos compensateur pour les heures supplémentaires et le 
paiement des frais de garde d'enfants de moins de 12 ans à 
hauteur de 40 euros par collaborateur.  
    Le salarié devra se porter volontaire et il ne pourra 
travailler plus de 26 dimanches par année.  
    "Près de 40% des entreprises de la branche étaient en 
attente de l'accord", explique Antoine Solanet. "On traverse une 
crise depuis plusieurs années, tout ce qui est donc perçu pour 
gagner en chiffre d'affaires est bien perçu dans la branche." 
    Force ouvrière estime toutefois que le travail le dimanche 
"reste une source de précarité (...) qui défavorise l'emploi en 
semaine CDI temps plein", et "augmente les distorsions de 
concurrence qui mettent en danger les commerces de proximité en 
faveur des grandes enseignes".  
    Une tentative d'accord avait échouée en avril dernier. La 
CFTC avait alors refusé de signer.  
    La loi Macron sur la croissance, l'activité et l'égalité des 
chances économiques du 6 août 2015 a ouvert la voie au travail 
le dimanche dans certaines zones. 
    Les douze premières avaient été mises en place à Paris en 
septembre 2015, malgré l'opposition de la maire socialiste de la 
capitale, Anne Hidalgo.  
 
 (Caroline Pailliez, édité par Yves Clarisse) 
 

Mes listes

valeur

dernier

var.

5412.83 +0.39%
2.063 +1.68%
0.92 -4.91%
22162.24 0.00%
65.28 -0.49%
45.595 +0.73%
0.035 +40.00%
18.53 0.00%
19.305 -0.59%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.