Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Fosun s'apprêterait à surenchérir sur Club Med

Reuters01/12/2014 à 09:38

FOSUN S'APPRÊTERAIT À SURENCHÉRIR SUR CLUB MED

PARIS (Reuters) - Le milliardaire chinois Guo Guangchang, propriétaire de Fosun, va déposer lundi une nouvelle surenchère sur le Club Méditerranée en association avec l'investisseur brésilien Nelson Tanure, a-t-on appris de source proche du dossier.

Guo Guanchang et le financier italien Andrea Bonomi se livrent à une bataille acharnée depuis cinq mois pour la prise de contrôle du groupe de loisirs.

"Fosun s'apprête à déposer une contre-offre", a déclaré à Reuters une source proche du dossier, sans préciser le prix que le Chinois s'apprête à offrir pour espérer l'emporter.

Fosun, contacté par Reuters, s'est refusé à tout commentaire.

L'Autorité des marchés financiers a donné à Fosun jusqu'au 1er décembre, 18h00, pour une éventuelle surenchère.

La dernière offre en date déposée par Andrea Bonomi est de 23 euros par action, valorisant le Club Med à 874 millions d'euros.

Le Brésilien avait quant à lui déjà fait savoir, le 21 novembre, qu'il était en discussion avec Fosun en vue d'une éventuelle contre-offre sur le groupe français.

Si la bataille boursière à proprement parler dure depuis quatre mois et demi entre Guo Guangchang et Andrea Bonomi, la première OPA sur le Club remonte au printemps 2013.

Lancée à 17 euros par un tandem formé par Fosun et le fonds français Ardian, l'offre avait été bloquée par des recours d'actionnaires minoritaires invalidés un an plus tard par la cour d'appel de Paris, en avril 2014.

BATAILLE EXCEPTIONNELLEMENT LONGUE

Cette longue période d'incertitude avait été mise à profit par le financier italien, progressivement monté au capital du groupe au printemps 2014 avant qu'il ne se lance dans la bataille, le 30 juin 2014, avec une contre-offre à 21 euros et une prime de 22% sur le prix offert par le conglomérat chinois.

Ce dernier avait ensuite surenchéri à 22 euros, en septembre, avant d'être à nouveau coiffé par Andrea Bonomi, à 23 euros, avec le fonds américain KKR comme associé minoritaire.

Pour mettre fin à une bataille exceptionnellement longue, la plus longue de l'histoire boursière française, l'AMF a opté, pour la première fois, pour une procédure lui permettant d'accélérer le calendrier des offres.

Le titre Club Med, qui se traitait à 23,75 euros vendredi, grimpe de 37% depuis le début de l'année et de plus de 70% depuis la première offre de Fosun, datant de mai 2013.

Les niveaux de valorisation atteints laissent nombre d'observateurs perplexes, le prix offert semblant très élevé au regard des difficultés du groupe, qui a accusé une nouvelle perte nette annuelle et un recul de son résultat opérationnel au titre de son exercice décalé 2013-2014.

Au cours actuel, la valorisation du Club, qui n'a pas versé de dividende depuis 2001, atteint 22,5 fois ses résultats estimés pour 2014-2015, alors que la moyenne du secteur en Europe se situe autour de 17 à 18 fois.

Plus pertinent, compte tenu de l'importance des éléments exceptionnels dans les résultats, le ratio valeur d'entreprise sur excédent brut d'exploitation ressort quant à lui à 15,2 fois, contre une moyenne de 13 fois pour le secteur.

(Pascale Denis, avec la contribution de Pierre Sérisier, édité par Jean-Michel Bélot)


Mes listes

valeur

dernier

var.

104.7 +1.01%
5412.83 +0.39%
1.231 0.00%
15020.5 +5.97%
3.095 0.00%
72.85 -0.07%
1.278 0.00%
18.53 0.00%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.