Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Fort Rebond du Pétrole, Baisse des Actions après l'Explosion du Chômage Américain
TrackInsight07/04/2020 à 14:50

Semaine du 30 Mars au 5 Avril 2020

Les statistiques sont effrayantes. Avec près de 10 millions de demandeurs d'emploi supplémentaires aux États-Unis en seulement 2 semaines, on peut mesurer l'impact considérable de la pandémie du Covid-19 sur le marché du travail américain. Celle-ci va malheureusement durer en l'absence de tout vaccin. La maladie se propage rapidement dans le monde, conduisant partout à des mesures drastiques de confinement et à une récession sans précédent. De nombreux économistes prévoient maintenant que le PIB des pays occidentaux puisse s'effondrer de 30% au deuxième trimestre.

En toute logique, les indices actions ont rapidement reperdu une partie des gains acquis la semaine dernière. Le S&P500 a ainsi lâché 2.08% tandis que le Nasdaq Composite perdait quasiment 130 points (-1.72% sur la semaine). Il faut également noter que les petites capitalisations ont fortement sous-performé les grandes valeurs de la cote (Russell2000 en baisse 7.06%). Dans l'ensemble, les marchés européens et asiatiques ont emboîté le pas aux bourses américaines - MSCI EMU et Nikkei225 abandonnant respectivement 2.32% et 8.09%, mais le Shanghai Composite a cependant réussi à se maintenir à peu près à flot (-0.30%).

Parmi les secteurs S&P, les écarts de performance ont fortement fluctué.

Le secteur de l'énergie a incontestablement été le gagnant de la semaine (+5.38%) après que les prix du pétrole aient bondi (brut WTI en hausse de 31.75% sur la semaine !) suite à l'annonce surprise par Donald Trump de la fin prochaine du conflit entre l'Arabie Saoudite et le Russie. Les produits de première nécessité et la santé, favorisés par la crise sanitaire, ont également terminé la semaine en territoire positif (+3.46% et +2.08% respectivement). En revanche, les services d'utilité publique (-7.11%), les valeurs financières (-6.78%), l'immobilier coté (-6.15%), les biens de consommation discrétionnaire (-4.69%) et les valeurs industrielles (-4.48%) ont perdu pied, après leur fort rebond de la semaine dernière.

Le rendement de l'emprunt d'Etat américain à 10 ans a poursuivi son déclin de 0.72% to 0.62% tandis que le dollar se renforçait avec l'aversion pour le risque toujours bien présente, malgré la baisse apparente de la volatilité (indice VIX en retrait de 28.5% à 46.8). Les obligations de notations supérieures se sont également bien comportées, tant en Europe (+0.72%) qu'aux Etats-Unis (+0.27%). Ce fut en revanche beaucoup plus contrasté pour les titres à haut rendement (+0.72% en Europe contre -0.78% aux Etats-Unis). De son côté, la dette émergente est restée sous pression, réduisant pratiquement à néant les gains de la semaine passée (-2.38% en devises locales).

Enfin, les prix de l'or se sont stabilisés après leur meilleure semaine depuis 2008.

Poursuivez votre lecture : https://www.trackinsight.com/en/weekly-flow-report/2020-04-03/global

Fort Rebond du Pétrole, Baisse des Actions après l'Explosion du Chômage Américain

Fort Rebond du Pétrole, Baisse des Actions après l'Explosion du Chômage Américain

Fort Rebond du Pétrole, Baisse des Actions après l'Explosion du Chômage Américain

Fort Rebond du Pétrole, Baisse des Actions après l'Explosion du Chômage Américain

Fort Rebond du Pétrole, Baisse des Actions après l'Explosion du Chômage Américain

Fort Rebond du Pétrole, Baisse des Actions après l'Explosion du Chômage Américain

Fort Rebond du Pétrole, Baisse des Actions après l'Explosion du Chômage Américain

Fort Rebond du Pétrole, Baisse des Actions après l'Explosion du Chômage Américain

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • NYORKER
    07 avril15:20

    Quelle réactivité dans l'info

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer