Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Fort rebond des actions malgré l’inflation américaine
information fournie par TrackInsight13/12/2021 à 10:24

Semaine du 6 au 12 décembre 2021. Les investisseurs continuent à privilégier les valeurs technologiques malgré la flambée d'inflation.

Le S&P 500 est reparti en flèche, gagnant +3.82% d’une semaine à l’autre et terminant sur un plus haut en clôture de 4 712.02 points, sur fond d’optimisme renouvelé sur la reprise économique mondiale (indice VIX de la volatilité en chute de 40%). Les informations divulguées par les fournisseurs de vaccins anti-Covid y ont largement contribué. Pfizer et BioNTech ont ainsi confirmé mercredi que les premiers résultats des tests réalisés montraient que le variant Omicron pouvait être neutralisé après trois doses de leur vaccin. Le Nasdaq composite a quasiment fait jeu égal (+3.61%) avec le S&P 500, les investisseurs continuant à privilégier les valeurs technologiques malgré la flambée d’inflation. Le CPI américain de novembre (indice des prix à la consommation) a effectivement progressé de +6.8% sur un an. C’est la plus forte accélération observée depuis juin 1982.

Les indices européens et asiatiques ont également clôturé en hausse marquée. Le MSCI EMU a gagné +2.62%, mettant ainsi un terme à trois semaines de pertes consécutives. Le MSCI World a bondi de +3.30% après quatre semaines dans le rouge. Le Nikkei a progressé de +1.46%. Le Shanghai Composite a enregistré une cinquième semaine de gains (+1.63%).

Du vert pour l’ensemble des secteurs S&P

Tous les secteurs S&P 500 ont terminé la semaine en territoire positif, aidés en cela par les nouvelles plutôt rassurantes sur le front de l’épidémie de Covid-19. Ce changement de paradigme contraste fortement avec la correction brutale de la semaine dernière. Les technologies de l’information ont affiché la plus forte progression hebdomadaire (+5.98%), notamment grâce à l’envolée de l’action Apple (+10.88%). Le secteur de l’énergie s’est également illustré (+3.69%), dans le sillage des prix du pétrole qui ont redécollé, après que l’Arabie Saoudite ait augmenté ses prix de vente sur les exportations vers les Etats-Unis et l’Asie (brut WTI en hausse de +8.16%). Pourtant, les stocks américains n’avaient diminué que de 240 000 barils la semaine précédente, loin des prévisions qui annonçaient une chute de 1.71 million de barils.

Les biens de consommation discrétionnaire ont fini en queue de peloton, malgré un gain hebdomadaire de +2.52%. L’action Tesla a sous-performé (seulement +0.2%), contenant ainsi la hausse du secteur en raison d’un flux continu d’ordres de vente en provenance du tracker ARK Innovation. Pour ne rien arranger, Tesla est sous le coup d’une enquête du régulateur américain (SEC), après qu’un lanceur d’alerte ait déposé une plainte affirmant que le constructeur automobile n’avait pas correctement informé ses actionnaires et le public des risques d’incendie associés aux défauts de ses systèmes de panneaux solaires.

Les taux repartent à la hausse

Le rendement du T-Note américain à 10 ans a repris le chemin de la hausse en engrangeant 13 points de base d’un coup, de +1.35% à +1.48%, en réaction au niveau d’inflation plus élevé qu’attendu qui conduit à penser que la Réserve Fédérale pourrait resserrer sa politique monétaire plus rapidement que prévu. En Allemagne, le bund à 10 ans a suivi la même tendance avec un rendement en augmentation de 4 points de base à -0.35%.

Les obligations d’entreprises de notation «investissement» ont clôturé en ordre dispersé (+0.14% en Europe, -0.44% aux Etats-Unis). Du côté des titres à haut rendement, la tendance est restée résolument positive des deux côtés de l’Atlantique (+0.42% en Europe, +0.60% aux Etats-Unis). Idem pour la dette émergente (+1.02% en devises locales), tandis que l’indice dollar perdait un peu de terrain. Enfin, l’or a fait du surplace (cours spot à 1 782.64 dollars l’once, soit -0.025% de variation hebdomadaire).

Trouvez et comparez plus de 8000 ETF avec notre sélecteurd’ETF .

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.