1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Fonctionnaires : le gel du point d'indice confirmé jusqu'en 2017

Le Parisien24/04/2014 à 04:24

Fonctionnaires : le gel du point d'indice confirmé jusqu'en 2017

Les agents de l'Etat sont mis à contribution dans le plan d'économies du gouvernement. Comme annoncé et redouté par les fonctionnaires depuis une semaine, le point d'indice, qui sert de base au calcul des salaires des fonctionnaires, sera bien gelé jusqu'en 2017, selon le programme de stabilité adopté mercredi en conseil des ministres. Il ne prévoit pas une «clause de revoyure», un dispositif qui permet de dégeler le point d'indice en cas de retour d'une croissance forte.

Les quelque 5,5 millions de fonctionnaires «prendront toute leur part au redressement des comptes publics avec un objectif de 18 milliards d'euros d'économies à horizon 2017», indique le programme. Reçus mardi par le Premier ministre, Manuel Valls, des députés conduits par le président du groupe PS à l'Assemblée, Bruno Le Roux, avaient indiqué «qu'il devrait y avoir une clause de revoyure pour faire en sorte que l'horizon n'apparaisse pas trop lointain pour des revalorisations», le point d'indice des agents n'ayant pas évolué depuis 2010.

REPONDEZ A LA QUESTION DU JOUR : COMPRENEZ-VOUS LE GEL DE LA REMUNERATION DES FONCTIONNAIRES ?

Des indemnités pour compléter les salaires

Cette année-là, le point avait été revalorisé de 0,5%, mais il n'a pas bougé depuis, entraînant une dégradation du pouvoir d'achat des agents. Une augmentation de 1% de sa valeur représenterait un coût de 1,8 milliard d'euros pour les trois fonctions publiques (Etat, territoriale et hospitalière), selon la Cour des Comptes.

Le pouvoir d'achat des agents de l'Etat ne devrait pas s'effondrer pour autant car il existe des dispositifs d'indemnités pour garantir leurs revenus. La plupart d'entre eux pourront avoir recours d'ici à 2017 à la « garantie individuelle du pouvoir d'achat » (Gipa) lancée en 2008. Cette Gipa est soumise à l'absence d'évolution du salaire brut par rapport à l'inflation...soit un gel. Elle sera versée en 2014 au titre des quatre ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

45.195 -7.93%
4896.92 -0.26%
1.13633 -0.08%
30.485 +0.25%
2.004 -3.47%

Les Risques en Bourse

Fermer